Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
INTERNATIONAL

Russie : plus de 1000 personnes arrêtées après une manifestation interdite


Alwihda Info | Par Info Alwihda - 27 Juillet 2019 modifié le 27 Juillet 2019 - 21:09


Des membres des forces de l'ordre arrêtent un participant à un rassemblement appelant les candidats de l'opposition à s'inscrire à la Douma de Moscou, le parlement régional de la capitale, à Moscou (Russie) le 27 juillet 2019. REUTERS / Chamil Zhumatov (Chamil Zhumatov / Reuters)
Des membres des forces de l'ordre arrêtent un participant à un rassemblement appelant les candidats de l'opposition à s'inscrire à la Douma de Moscou, le parlement régional de la capitale, à Moscou (Russie) le 27 juillet 2019. REUTERS / Chamil Zhumatov (Chamil Zhumatov / Reuters)
MOSCOU - La police russe en tenue antiémeute a arrêté samedi plus de 1000 manifestants qui s'opposaient à l'exclusion des opposants au scrutin pour l'élection du conseil municipal, marquant une nouvelle vague de défi anti-gouvernemental une semaine après le plus grand rassemblement de l'opposition à Moscou depuis des années.

La police a indiqué qu'environ 3 500 personnes s'étaient rassemblées près de l'hôtel de ville pour la manifestation non autorisée organisée par l'éminent opposant Alexei Navalny. Plus tôt cette semaine, un tribunal russe a condamné Navalny à 30 jours de prison pour avoir appelé à la manifestation. Une poignée d'autres politiciens de l'opposition ont également été arrêtés avant le rassemblement.

Un groupe de surveillance qui suit les arrestations politiques en Russie, OVD-Info, a déclaré que plus de 750 personnes avaient été arrêtées lors des opérations de police menées samedi, a rapporté l'agence Associated Press. Ce chiffre est ensuite monté à plus de 1000 personnes, rapporte le New York Times.

Lors de précédentes détentions massives, de nombreuses personnes avaient été relâchées après plusieurs heures de détention. La police de Moscou avait précédemment annoncé avoir procédé à 295 arrestations, a rapporté l'agence Associated Press, sans toutefois fournir de chiffre définitif.

La police a également pris d'assaut un studio de télévision appartenant à Navalny, qui diffusait en direct les manifestations sur YouTube, et a arrêté Vladimir Milono, responsable du programme.

Un certain nombre de personnalités politiques de l’opposition ont été exclues du vote lors des législatives de septembre dans la ville après que les responsables électoraux eurent affirmé qu’ils n’avaient pas réuni suffisamment de signatures pour se qualifier. Mais leurs partisans disent que le gouvernement leur interdit délibérément de participer aux élections afin de maintenir le statu quo du conseil. Il y a 45 sièges au conseil municipal de Moscou, qui est actuellement contrôlé par un parti pro-Kremlin.



Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 16 Août 2019 - 09:04 En Chine, une appli pour surveiller la population