Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
AFRIQUE

Salon international du tourisme d’Abidjan : 70 000 visiteurs attendus du 27 avril au 1er mai 2018


Alwihda Info | Par Narcisse Yao - 12 Avril 2018 modifié le 12 Avril 2018 - 21:48


Le directeur général de Côte d’Ivoire Tourisme, Jean-Marie Somet a annoncé le 12 avril à Abidjan-Plateau que ce sont 70 000 visiteurs qui sont attendus au Salon international du tourisme d’Abidjan (Sita) 2018, du 27 avril au 1er mai, au boulevard de l’aéroport. C’était au cours de la rencontre d’échanges initiée par le Groupement des éditeurs de presse de Côte d’Ivoire, dénommé : « La tribune du Gepci ».

C’est autour du thème : « Sita 2018 : Repenser le tourisme avec les nouvelles technologies » que le désormais ambassadeur Jean-Marie Somet a exprimé ses ambitions pour l’essor du tourisme ivoirien.

Il a également indiqué que ce sont environ 250 journalistes nationaux et internationaux accrédités qui prendront part à ce rendez-vous d’Abidjan. Qui d’après lui, a pour objectif entre autres, de promouvoir l’offre touristique de la Côte d’Ivoire, avoir une bonne connaissance du marché touristique africain, etc.

Le patron de l’office national du tourisme ivoirien a souligné que l’ensemble des ministères ont été associé à cet événement, en raison de la transversalité du secteur touristique. Non sans signifier qu’en plus des ateliers de formation, il y aura un forum sur l’emploi, dédié aux étudiants en tourisme et hôtellerie. Il a aussi laissé entendre que le savoir-faire de Côte d’Ivoire Tourisme en matière d’organisation du Sita est sollicité par de nombreux pays en Afrique.

L’ambassadeur Jean-Marie Somet a réitéré son ambition de faire de la Côte d’Ivoire le hub du tourisme en Afrique. Ainsi a-t-il relevé depuis son arrivée en 2013 à la tête de Côte d’Ivoire Tourisme, le nombre de visiteurs qui était en ce moment-là de 350 000 est passé à 1,5 million à fin 2017. Et d’ajouter que le taux d’occupation des hôtels est actuellement de 69%.

Le conférencier a relevé que le tourisme ivoirien est porté par « le tourisme des affaires ». C'est-à-dire, les congrès, les colloques, les séminaires, les ateliers,…. Brefs, les rencontres continentales et intercontinentales, telles que le récent Sommet Ua-Ue, Icasa, les Jeux de la Francophonies, etc. Toute chose, a-t-il signifié qui témoigne de ce que la Côte d’Ivoire est « une destination crédible, fréquentable, recommandable ».

Le premier responsable de Côte d’Ivoire Tourisme a tenu à préciser qu’est considéré comme touriste, « tout individu qui quitte son lieu d’habitation pour une autre destination, pour seulement 24 heures ». Et de renchérir pour dire que tous ceux qui ce déplacent pour aller à ‘’Paquinou’’ (week-end pascale dans les villages en Côte d’Ivoire) sont des touristes.