Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
SPORTS

Sport et loisirs au Congo : Georgette Okemba , marraine du 1er tournoi de Nzango des orphelinats de Brazzaville


Alwihda Info | Par Arcy Ouenabio - 6 Décembre 2017 modifié le 6 Décembre 2017 - 21:03

En prélude de la 10ème édition du Forum international de la Paix par le Sport (Peace and Sport), prévu du 6 au 8 décembre 2017 à Monaco, l’Association " Femme ne pleure pas " de Georgette Okemba, a organisé le 1er tournoi de Nzango des adolescentes des Orphelinats de Brazzaville, le 3 décembre dernier, au gymnase Nicole Oba, remporté de main de maître par l’équipe de Notre Dame de la divine miséricorde aux dépens de l’orphelinat "Cœur immaculé".


Mme Georgette Okemba, remettant le trophée en compétition
Mme Georgette Okemba, remettant le trophée en compétition
Cette compétition, en sa première édition, a réuni quatre (4) équipes venues de quatre orphelinats de Brazzaville, à savoir les orphelinats de la paix de Météo ; l’orphelinat Notre Dame de la divine miséricorde ; l’orphelinat Cœur immaculé et l’orphelinat Centre d’accueil de Croix d’amour.

Au finish, la compétition a vu le sacre les adolescentes de l’orphelinat Notre Dame de la divine miséricorde qui sont arrivées à bout de celles de l’orphelinat de la Paix de Météo par le score de 15 points à 8. Avant d'arriver à la plus haute marche du podium, les adolescentes de Notre Dame de la Divine miséricorde ont brûlé la politesse à l'équipe de l’orphelinat Cœur immaculée en première demie finale Dans la seconde demie finale, l’équipe de l’orphelinat de la paix de Météo a pris le dessus sur celle du Centre d’accueil Croix d’amour.

Après la remise des trophées aux équipes finalistes , Mme Georgette Okemba, Marraine du tournoi, a donné le sens de cette compétition. « Nous avons organisé cette activité pour que les enfants comprennent que par le sport on peut rassembler tout le monde et avoir vraiment de l’amour. », a-t-elle déclaré avant de poursuivre « ces enfants [admis dans les orphelinats] sont comme tous les enfants. C’était aussi pour montrer aux autres enfants qui ont des parents que ces enfants sont au même titre que ceux qui vivent chez leurs parents. Alors, ils ont besoin aussi d’une chance et on leur a donné cette chance en commençant par le sport. »

Pour cette première édition, quatre orphelinats à raison d’une équipe chacune ont été en lice. Ainsi, pour les organisateurs, l’Association Femme ne pleure pas, le nombre d’équipe va s’étendre au fur et à mesure en rapport avec la disponibilités des moyens . Sur ce, Mme Georgette Okemba lance un vibrant appel aux personnes de bonne volonté de se joindre à elle : « Nous demandons aux gens de bon cœur viennent nous soutenir dans cette initiative avec le peu qu’ils peuvent nous apporter afin que nous puissions aider ces enfants à aller de l’avant et à pouvoir profiter aussi à ces enfants, des jeux, des excursions et qu’ils soient dans leurs orphelinats

Cette initiative de de l'Association " Femme ne Pleure pas" a été favorablement appréciée et Madame Sophie Léocadie Odou, Représentant Madame Itoua, présidente du Comité africain de Nzango, est plus que comblée: « Nous louons l’initiative de Mme Okemba qui a pensé aux enfants qui vivent dans les orphelinats parce que, généralement, c’est pendant les fêtes de noël qu’on pense à ces enfants. Nous la soutenons dans cette initiative pour qu’elle aille de l’avant. »

Pour sa part, Bitsindou Joberline, Joueuse de l’équipe de l’orphelinat Notre Dame de la Divine Miséricorde et l’une des révélations du tournoi, n'a pas caché sa satisfaction : « Je remercie Maman Georgette Okemba et Dieu puisse la bénir. » Un avis largement partagé par Jean Pierre Ndimassiedi, l’un des encadreurs qui encourage Mme Georgette à ne pas baisser les bras pour « ...qu’elle continue de se battre comme elle l’a toujours fait au profit des enfants démunis et que Dieu fera des exploits dans sa vie »

Il sied de rappeler que l’Association Femme ne pleure pas de Mme Georgette Okemba n’est pas à sa première initiative. Elle organise, chaque année, des activités caritatives avec la remise de dons dans les orphelinats, aux enfants de la rue et démunis. L’Association à la vocation de venir en aide aux femmes, jeunes filles déscolarisées par des formations professionnelles.