Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
POLITIQUE

Tchad : "Jeunesse du progrès et du salut" apporte son soutien au CMT


Alwihda Info | Par Mahamat Abdramane Ali Kitire - 26 Avril 2021


Le coordonnateur national du Bureau de soutien au MPS "Jeunesse du progrès et du salut" (JPS/MPS),  Hissein Bosquet Khamis, a fait une déclaration à la presse ce 26 avril pour présenter ses condoléances suite au décès du Maréchal du Tchad Idriss Deby Itno.

Hissein Bosquet Khamis affirme que "le 20 avril, le peuple tchadien a été bouleversé par cette triste nouvelle. Le Maréchal est parti mais il reste à nous de pérenniser son héritage, nous devons arroser les graines de paix, de solidarité et de concorde qu'a semé notre Maréchal".

Face à cette situation, le bureau de soutien JPS/MPS apporte son soutien au Conseil militaire de transition (CMT) et à son président, le général de corps d'Armée Mahamat Idriss Deby.

"C'est aussi l'occasion pour nous de présenter nos condoléances à la famille éprouvée, à la première Dame Hinda Deby Itno, ses enfants, ses parents et aux amis de l'illustre disparu, aux militants et militantes du MPS et à l'ensemble du peuple tchadien", déclare Hissein Bosquet Khamis.

Il ajoute que "le Tchad et l'Afrique perd en lui un homme dévoué, un patriote hors pair et un panafricaniste. L'héritage que nous laisse MIDI est immense, chaque tchadien et chaque tchadienne qui aime son pays doit apporter sa pierre pour consolider ces acquis démocratiques".









TRIBUNE & DEBATS

POINT DE VUE - 08/09/2021 - Olivier Noudjalbaye Dedingar, Expert technique et journaliste indépendant

Cameroun : l’enrichissement illicite préoccupe

Tchad : le dialogue national inclusif est-il nécessaire ? Tchad : le dialogue national inclusif est-il nécessaire ? 06/09/2021 - Martin Hidgé Ndouba


ANALYSE - 11/10/2021 - Martin Higdé Ndouba

Tchad : la dépravation des moeurs, un fléau qui gangrène la jeunesse

Cameroun : question sociale et devenir du pays Cameroun : question sociale et devenir du pays 11/10/2021 - Pr Armand Leka Essomba, chef de Département de Sociologie, Université de Yaoundé I.