Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
ANALYSE

Tchad : Le ministre des finances et du budget éjecté de son fauteuil pour sa droiture


Alwihda Info | Par - 22 Novembre 2017 modifié le 22 Novembre 2017 - 00:38

Une autre raison, certains commerçants véreux et à la fois très influents auraient joués un rôle dans le départ d'un ministre jugé à la fois intègre et compétent.


Le départ du ministre des finances et du Budget, Christian George Diguimbaye serait en grande partie liée à la suspension du Trésorier payeur général (TPG), Souleymane Adam Haroun par ce dernier pour insubordination, il y a, à peine deux semaines.

Le désormais ex-ministre des Finances et du Budget aurait demande au trésorier payeur général de débloquer le prime de rendement des magistrats, ce qui n'a pas été fait. Cela serait à l'origine de la grève des magistrats ayant paralysé toutes les activités au niveau de la justice.

A cela s'ajoute aussi l'implication exagérée du Trésorier payeur général, Souleymane Adam Haroun dans la gestion des provisions des maisons d'arrêt. Ce dernier aurait accentué la pression sur le trésorier des maisons d'arrêt du Tchad afin de faire attribuer la plupart des marchés à l'un de ses proches, un fournisseur reconnu pour ses pratiques très peu recommandables dans la délivrance des provisions de qualité douteuse aux détenus.

Face au refus du trésorier de l'ensemble des maisons d'arrêt d'obtempérer, le trésorier payeur général aurait tout fait pour faire relever de ses fonctions ce gestionnaire. Il se serait heurté au refus catégorique de l'ex-ministre des finance et du budget qui a fait un rappel à l'ordre en suspendant le TPG de ses fonctions pour insubordination, d'après des sources concordantes recueillies par Alwihda Info.

Ce Trésorier Payeur général, Souleymane Adam Haroun suspendu de ses fonctions, se serait servi de la Primature -en délicatesse avec le ministre des finances et du budget- pour obtenir son rétablissement dans ses fonctions, ce qui aurait sérieusement déplu au ministre Christian George Diguimbaye. Ce dernier avait menacé de démissionner au cas où le TPG serait rétablit dans ses fonctions.

Le premier ministre aurait sommé le ministre des finances et du budget de rétablir le trésorier payeur général dans ses fonctions. Diguimbaye aurait répliqué énergiquement. Il s'est catégoriquement opposé au rétablissement d'un TPG jugé incompétent et à la fois insolent par certains de ses collaborateurs. L'incident serait à l'origine d'un départ du gouvernement considéré comme une démission volontaire de son poste .

Une autre raison, certains commerçants véreux et à la fois très influents auraient joués un rôle dans le départ d'un ministre jugé à la fois intègre et compétent.

Djimet Wiche Wahili
Journaliste, directeur de publication. Tél : +(235) 66304389 E-mail : djimetwiche@gmail.com En savoir plus sur cet auteur