Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
ACTUALITES

Tchad: 'Les oubliés de N’Djamena'


Alwihda Info | Par - ҖЭBIЯ - - 18 Août 2008

L'opération de “déguerpissement” dans la capitale tchadienne aurait finalement provoqué plus de dommages que les combats de février.


Tchad: 'Les oubliés de N’Djamena'

L'entrée des rebelles les 2 et 3 février derniers a provoqué des dégâts considérables dans la capitale. 160 morts, plus de 2 000 blessés ont été dénombrés, tandis que 70 000 personnes ont trouvé refuge à Kousseri, au Cameroun. Des dizaines de maisons et des édifices publics ont été détruits.

Par un projet visant à réhabiliter les maisons avant l’arrivée de la saison des pluies, Caritas Tchad a aidé à la reconstitution du capital des activités économiques, appuyé financièrement les dispensaires submergés par l’afflux des blessés et pris en charge 40 blessés graves soignés dans les hôpitaux publics.

Cependant, l’état d’urgence a permis au gouvernement de procéder à une opération de “déguerpissement” de 1 500 familles occupant des terrains qu’il a pu ainsi récupérer. Certaines familles ont été relogées et indemnisées, mais pas toutes.

Caritas a recensé 218 familles vulnérables, en majorité des femmes seules avec enfants, et leur fournit des lopins de terre appartenant à l’Église, des matériaux de construction, un appui alimentaire et financier pour redémarrer une activité économique. Cette opération de “déguerpissement” aurait finalement provoqué plus de dommages que les combats de février.

Emmanuelle Dethomas


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 13 Octobre 2021 - 00:18 Comment acheter des cryptomonnaies ?