Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
TCHAD

Tchad : "Passons ensemble de l'or noir à l'or vert"


Alwihda Info | Par Djibrine Haïdar Kadabio - 27 Janvier 2020 modifié le 27 Janvier 2020 - 13:43



Tchad : "Passons ensemble de l'or noir à l'or vert", Amir Adoudou Artine. © Djibrine Haïdar/Alwihda Info
Tchad : "Passons ensemble de l'or noir à l'or vert", Amir Adoudou Artine. © Djibrine Haïdar/Alwihda Info
Le président de la Chambre de commerce, d'industrie, d'agriculture, des mines et de l'artisanat (CCIAMA), Amir Adoudou Artine, a appelé lundi à passer ensemble de l'or noir à l'or vert, lors du lancement du projet Al Bouzhour.

Le projet vise à améliorer l'employabilité des jeunes et des femmes pour leur intégration durable dans le métier de la filière semence de qualité.

"L'évènement est majeur dans la vie de la CCIAMA. C'est une très grande fierté pour elle d'avoir été retenue par l'Union européenne dans le cadre du projet ARCHIPELAGO", a déclaré Amir Adoudou Artine.

La CCIAMA du Tchad et la Chambre d'agriculture de Saône-et-Loire en France, ont répondu à l'appel à projets ARCHIPELAGO lancé en juillet 2019 par l'Union européenne.

Selon Amir Adoudou Artine, "126 projets ont été soumis et la CCIAMA figure parmi les 11 lauréats. La CCIAMA est classée parmi les meilleurs résultats. Avec ce succès, elle se dote d'un élan supplémentaire dans le cadre de la réforme pour une présence et une efficacité encore plus marquée pour l'émergence de l'agriculture tchadienne."

"La toute prochaine chambre de l'agriculture du Tchad se donnera trois ans pour produire pleinement sa triple mission d'établissement consulaire, à savoir représenter les intérêts de l'agriculture et des territoires ruraux auprès des pouvoirs publics, fédérer tous les acteurs autour des projets de développement agricole et rural avec efficacité, accompagner la création d'entreprises agricoles innovantes et la performance durable pour une offre de service adaptée", a souligné le président de la CCIAMA.

La ministre de la Production, de l'Irrigation et des Equipements agricoles, Madjidian Padja Ruth, a expliqué que "ce projet intervient dans un contexte agricole et rural singulier, caractérisé par une sous-valorisation du potentiel des terres cultivables, des perturbations liées aux effets des changements climatiques, l'enseignement et la formation professionnelle agricole insuffisamment bien structurés, l'amélioration durable du niveau de la qualité de vie des ruraux, le renforcement de l'intégration régionale du Tchad notamment en matière d'échanges commerciaux".



Pour toute information, contactez-nous au : +(235) 63205229 ; 62883277 ; 66267667 (Bureau N'Djamena)