Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
TCHAD

Tchad : après l'assassinat d'un garde nomade, ses proches se vengent sur une communauté


Alwihda Info | Par - 13 Juin 2020



Des gendarmes escortent un détenu au Tchad. Illustration © Alwihda Info
Des gendarmes escortent un détenu au Tchad. Illustration © Alwihda Info
À N'Djamena, la mort de Maldiguingar Alain, un garde national et nomade du Tchad (GNNT), dans le 1er arrondissement, a entrainé de violentes réactions de ses proches à l'égard d'une communauté.

Selon la Police nationale, la victime a été assassiné avec un couteau. L'auteur a été présenté vendredi à la presse.

Un groupe constitué de cinq personnes a également été arrêté. "C'est un groupe qui s'est mis à pourchasser les ressortissants d'une région, suite à l'assassinat d'un des leurs", a expliqué Paul Manga, le porte-parole de la Police nationale, ajoutant que c'est la mort de Maldiguingar Alain qui a provoqué le même jour la réaction de ce groupe.

"Ils sont entrés dans les concessions où habite cette communauté avec des armes blanches, en brûlant les effets, en tuant aussi des membres de ladite communauté", a-t-il précisé.

Le 8ème substitut du procureur de la République, Izadine Kamal Ahmat, s'est dit "sidéré par ce groupe qui pense qu'il n'y a pas une loi dans cette République."

"Quelqu'un a assassiné leur frère. Il est à la disposition de la justice. Au lieu de laisser la loi de la République s'appliquer, ils ont décidé de s'ériger en justice", a dit Izadine Kamal Ahmat.

Il a assuré que la loi sera appliquée dans toute sa rigueur.
Malick Mahamat
Coordonnateur de rédaction - Téléphones : +(235) 66267667 - 99267667 En savoir plus sur cet auteur



Pour toute information, contactez-nous au : +(235) 99267667 ; 62883277 ; 66267667 (Bureau N'Djamena)