Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
MUSIQUE

Tchad : des performances pour la jeune rappeuse Wawi B


Alwihda Info | Par Guillaume Djerane - 27 Avril 2022


De l'énergie scénique pure, la jeune dame Bawi B représente bien la gent féminine. Elle fut la seule rappeuse lors du festival New School Power de Kandénodji Njetein, qui s’est déroulé à Acamod le 22 avril 2022. En début de carrière, Wawi B a su captiver et mouvementer le public du centre culturel Afrotopia.

D'un air concurrente, Wawi est venue dans le milieu musical avec une envie claire de vaincre. Début de combat, nouveau concept, nouveau titre dans la catégorie New School, mais surtout un début d'encadrement par des producteurs, un bon coup de pouce pour des rares talents féminins. Cependant, il existe un vide à combler dans son encadrement.

Connaissant son répertoire habituel, il lui faut des thèmes assez larges et attrayants. Il y a donc également des efforts à fournir. Ceci dit, seule la production n'est pas suffisante pour une jeune qui vient d'embrasser le rap. Un coach avec de l'expérience peut montrer à la jeune dame le chemin et le schéma hip-hop à suivre.

La jeune rappeuse est bourrée d’énergie et de motivation, une chose à féliciter, hélas le coaching devrait se prioriser notamment dans le lyrisme, la technique en élocution. Ce sont ces points qui font des grands rappeurs du pays comme Dynamitt, Malick H, ou Omarson. Certes, Wawi B mène le combat de la New School, mais seuls les rythmes ont été repensés.

Si tout style musical passe par la bonne écriture et la bonne diction dans leur l’interprétation. Cela étant, Wawi doit s'entourer de vrais spécialistes du lyrisme afin d'impacter l'image d'un autre jeune comme Vog Aka.








TRIBUNE & DEBATS