Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
POLITIQUE

Tchad : la CNV craint un dialogue "biaisé et folklorique"


Alwihda Info | Par Brahim Issa - 17 Janvier 2022

La Coalition des partis politiques de l'opposition démocratie "Nouvelle Vision" (CNV) qualifie de tromperie la rencontre du 12 janvier 2022 avec le Comité d'organisation du dialogue national inclusif. Elle condamne une "supercherie politique tendant à exclure la majorité des leaders politiques au dialogue".


Assoua Taba, président du parti MOJEST. © Brahim Issa/Alwihda Info
Assoua Taba, président du parti MOJEST. © Brahim Issa/Alwihda Info
D'après Assoua Taba, président du parti MOJEST, "le régime CMT au pouvoir s'amuse en pensant qu'il sera éternellement au pouvoir. Normalement, il doit écouter les cris de détresse de son peuple, surtout la jeunesse, et lui parler sincèrement".

"La CNV et le peuple tchadien ont cru un temps soit peu que cette transition serait apaisée et inclusive. Mais hélas, les mêmes personnes pendant 31 ans ont pris en otage le peuple tchadien", déplore Assoua Taba.

Et d'ajouter que "la société civile dont le courage et le dynamisme sont pourtant souhaités pour appuyer la population, est devenue partiellement le refuge des cadres déçus activistes aux objectifs politiques inavoués".

Pour lui, tout est sciemment fait pour un dialogue biaisé et folklorique, ce qui accentuera la frustration des tchadiens et mettra à mal le bon vivre ensemble.








TRIBUNE & DEBATS