Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
MEDIAS

Tchad : les journalistes s'organisent pour la couverture médiatique des élections


Alwihda Info | Par Malick Mahamat Tidjani - 2 Février 2020


Le Réseau des journalistes tchadiens pour la couverture médiatique des élections (REJOTCOME) a lancé officiellement ses activités samedi, lors d'une cérémonie à la Maison des médias à N'Djamena. L'évènement a eu lieu en présence de plusieurs responsables des médias, des représentants de l'assemblée nationale et de l'ambassade de France.

Le bureau du Réseau est composé de 10 membres. Il est apolitique, non confessionnel et à but lucratif.

Selon le secrétaire exécutif Madjissembaye Ngardinon, avec l’initiative et le financement de l’ambassade de France au Tchad, une trentaine de journalistes tchadiens de tous les types de médias confondus ont été formés du 2 au 13 décembre 2019 à N'Djamena sur la couverture médiatique des élections. La formation visait à permettre aux journalistes de couvrir de manière professionnelle les prochaines élections législatives au Tchad.

De cette formation est née l’idée de la création d’un Réseau des Journalistes tchadiens pour la couverture médiatique des élections.

"Depuis trois décennies, notre pays en particulier et les pays africains francophones d’une manière générale sont dans un processus démocratique. Les élections sont l’un des éléments essentiels d’une démocratie. Mais force est de constater qu’elles donnent souvent lieu en Afrique à des crises plus ou moins désastreuses pour la société. Ces crises postélectorales ont plusieurs causes parmi lesquelles le traitement tendancieux ou peu professionnel des opérations électorales par les médias", a relevé Madjissembaye Ngardinon. 

Pourtant, "des élections bien organisées et acceptées de tous renforcent la marche démocratique d’un pays. Conscients donc de l’importance du rôle de la presse dans la promotion et la consolidation de la démocratie dans notre pays, nous voulons donc apporter notre pierre à l’édifice", a-t-il ajouté.

Le Réseau se fixe comme missions principales d’assurer la formation continue des journalistes tchadiens, sur l’ensemble du territoire national, sur les techniques et les bonnes pratiques de couverture médiatique des élections, d’informer, éduquer et sensibiliser les populations à la connaissance des différentes institutions du pays, et à la maîtrise des lois et règlements en vigueur en matière électorale, et de couvrir de manière professionnelle les opérations électorales.

Tchad : les journalistes s'organisent pour la couverture médiatique des élections
Selon, Abdalsalam Mahamat Abderamane Haggar, conseiller media du ministère de la Communication, représentant le ministre de la Communication, porte-parole du Gouvernement, "les communicateurs dans leur ensemble constituent le noyau le plus essentiel dans un processus électoral.".

Il a rappelé qu'en période préélectorale, les enjeux majeurs auxquels les hommes des médias doivent faire face est de contribuer de la manière la plus professionnelle pour vivre et faire vivre le processus électoral.

Des dispositifs réglementaires sont déjà envisagés pour accompagner les médias. Il s'agit notamment du guide pratique du journalisme en période électorale.

Tout au long du processus électoral pour les législatives et communales, les médias sont appelés à sensibiliser et à vulgariser les textes qui régissent les élections au Tchad.