Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
POINT DE VUE

Tchad : les journalistes tombent bas en démocratie


Alwihda Info | Par Freeman Djido - 23 Mai 2018 modifié le 23 Mai 2018 - 01:34


Le Palais de Justice à N'Djamena. Crédits photo : DR
Le Palais de Justice à N'Djamena. Crédits photo : DR
Les donneurs de leçons en démocratie n’arrivent plus à l’appliquer dans leur structure. L’élection pour le renouvellement du bureau exécutif de l’UJT prévue pour le 4 mai dernier a été suspendue par une ordonnance du juge du Tribunal de Grande Instance. Cette suspension a emporté celle du congrès prévue à la même date. Le nœud du problème est le rejet de la candidature de Ben Mallala.

Le comité d’organisation de l’élection, dans un point de presse, se justifie par l’article 25 du règlement intérieur de l’UJT qui stipule que tout décrété ne peut participer au bureau de l’UJT. Mécontent, Ben Mallala a saisi la juridiction. Les plaidoiries ont eu lieu aujourd’hui. Le dossier est mis en délibéré pour le 5 juin prochain. Cette horrible scène se passe au sein de l’Union des Journalistes Tchadien (UJT). Que dira le citoyen lambda ?