Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
TCHAD

Tchad : ultimatum pour l'évacuation d'une zone après une attaque contre l'armée


Alwihda Info | Par Info Alwihda - 12 Août 2018 modifié le 12 Août 2018 - 13:34



Tchad : ultimatum pour l'évacuation d'une zone après une attaque contre l'armée
Après l'attaque survenue hier à Kouri Bougoudi de deux postes avancés de l'armée situés à 35 km de la frontière libyenne par le mouvement rebelle CCSMR, la population venue des quatre coins du Tchad à la recherche de l'or dans la zone a été sommée de quitter la localité de Kouri Bougoudi avant ce dimanche 12 août.

Passé ce délai, les militaires tchadiens sont instruits à évacuer par la force tous les orpailleurs présents dans la localité de Kouri Bougoudi, ce dimanche 12 août.

Les rebelles sont parvenus à contrôler hier les deux postes avancés de l'armée pendant quelques heures avant d'évacuer, après avoir mis en déroute l'armée tchadienne qui n'aurait pas opposé trop de résistance, d'après des sources concordantes.

L'attaque a fait trois morts dont le commandant du groupement militaire de la zone d'opération militaire, le colonel Tahir Oly, ainsi que deux autres officiers.

Les rebelles tchadiens hostiles au régime du président Idriss Déby, en provenance de la Libye, seraient parvenus à récupérer une vingtaine de véhicules de l'armée tchadienne avant de regagner la Libye. Le mouvement rebelle a pris de court l'armée en menant une opération militaire aux environs du 3 heures du matin pendant le sommeil des soldats, ce qui leur aurait permis de mettre en déroute les militaires, d'après les explications d'un officier de l'armée joint par Alwihda Info.