Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
MUSIQUE

Tchad : un coup de gueule de MC Haggar sur le niveau des rappeurs


Alwihda Info | Par Guillaume Djerane - 27 Novembre 2021

Les rappeurs tchadiens doivent étudier davantage, regrette Mc Haggar pendant l'une de ses récréations en séance d'enregistrement au studio. Détails dans ce compte rendu.


Tchad : un coup de gueule de MC Haggar sur le niveau des rappeurs. © DR
Tchad : un coup de gueule de MC Haggar sur le niveau des rappeurs. © DR
"Majoritairement peu professionnels et très embrouillés dans leurs ambitions, beaucoup parlent mal le français que ça soit dans les textes ou lors des émissions", déclare le rappeur. Il a fait le constat plusieurs fois et cela l'intrigue personnellement. « J’ai envie de me cacher quand j'ecoute certains rappeurs tchadiens avec une culture limitée. Comment veulent t-ils représenter le pays ? Et puis après tout je donne mon avis même si cela peut blesser », dit-il.

Vu le constat, il qualifie ces personnes d'imposteurs. MC Haggar estime qu'il va falloir instaurer une opération de balayage ou de recyclage. "Si nous ne trouvons pas de producteur ni de manager, ce n'est pas là le problème mais on doit être capable de chanter en alliant art et culture". Mc Haggar évoque aussi le fait que beaucoup ont abandonné l'école pour embrasser le rap, chose qui est une erreur qui ne peut qu'engendrer la médiocrité.

"L'école apprend la lecture et la lecture cultive, éduque et forge les hommes dans leurs différents métiers. C'est du massacre rappologique de voir d'éternels imitateurs dans le rap tchadien", déplore MC Haggar.

"L'immitation des rappeurs français n'a pas de place pour les vrais comme nous. On veut créer nous", souffle-t-il. Pour compléter ses propos, MC Haggar juge que c'est parce que le niveau de nombreux rappeurs tchadiens est douteux que l'on n'étudie pas leurs textes en littérature. Soit on écrit en français ou en sa langue maternel, soit un mixage intelligent des langues, affirme-t-il.