Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
AFRIQUE

Togo : 450 millions FCFA du Gouvernement pour financer la campagne des candidats aux locales


Alwihda Info | Par Info Alwihda - 19 Juin 2019 modifié le 19 Juin 2019 - 19:17


Vue de Lomé, capitale du Togo. © Creative commons Flickr CC BY-NC 2.0 Joshua Turner/Climate Centr
Vue de Lomé, capitale du Togo. © Creative commons Flickr CC BY-NC 2.0 Joshua Turner/Climate Centr
Lomé - La campagne électorale pour les élections municipales du 30 juin 2019 bat son plein actuellement sur l’ensemble du territoire national.

Pour donner un coup de pouce à cette campagne, le gouvernement va mettre à la disposition des candidats en lice, un financement d’un montant de 450 millions de FCFA. Un décret a été adopté en ce sens le lundi 17 juin 2019 en Conseil des ministres.

En effet, la loi met à la charge de l’État de contribuer au financement des partis politiques et des campagnes électorales, lequel financement est prévu dans la loi des finances ou à défaut son montant est déterminé par décret en conseil des ministres, informe le communiqué ayant sanctionné la réunion.

Les 450 millions de francs CFA en question vont être débloqués pour subventionner les différents partis politiques ou listes d’indépendants engagés dans cette bataille menant à la gouvernance locale.

Ce montant est plus conséquent que celui du financement de la campagne pour les élections législatives du 2018 qui était fixé à 250 millions de FCFA pour 130 listes. Ceci s'explique par le nombre assez élevé des listes en course pour cette élection, on dénombre 569 listes.

La subvention, précise le communiqué du conseil des ministres sera réparti comme suit : 65 %, du montant global, soit 292,5 millions de FCFA seront partagés à parts égales entre les 569 listes.

Les 35 % restants, soit 175,5 millions de FCFA, seront répartis proportionnellement aux suffrages obtenus entre les listes ayant obtenu au moins 10 %. Ainsi, chaque liste bénéficiera de plus de 500 000 FCFA pour faire sa campagne. La gestion de ces fonds est soumise au contrôle de la Cour des comptes, a indiqué le gouvernement.

Rappelons que c’est vendredi dernier que s’est ouverte la campagne électorale pour l’élection des conseillers municipaux. Ces élections locales que le Togo s’apprête à organiser après plus de trente ans, permettront d’élire 1527 conseillers municipaux sur toute l’étendue du territoire national. La campagne s’achève le 28 juin prochain.