Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
AFRIQUE

Togo : 450 millions de FCFA pour un projet de gestion des déchets à Aného


Alwihda Info | Par Info Alwihda - 28 Janvier 2020 modifié le 28 Janvier 2020 - 14:49


Togo : 450 millions de FCFA pour un projet de gestion des déchets à Aného. Illustration. © DR
Togo : 450 millions de FCFA pour un projet de gestion des déchets à Aného. Illustration. © DR
Lomé - Le ministre togolais en charge de l’environnement, David Wonou OLATOKOUN a procédé ce lundi 27 janvier 2020, au lancement du sous-projet de gestion des déchets (solides et liquides) dans la ville d’Aného, commune des lacs 1 (45km à l’est de Lomé).

Cette initiative d’assainissement publique financée à plus de 450 millions de FCFA s’inscrit dans le cadre du Projet d’investissement de résilience des zones côtières en Afrique de l’Ouest (WACA-ResiP), appuyé par le groupe de la Banque mondiale et le Fonds pour l’environnement mondial.

Concrètement, il s'agira, sur trois ans, de : doter plus de 120 ménages de la ville d’Aného de toilettes ECOSAN, et 7 écoles primaires publiques du canton de Glidji en toilettes à chasse manuelle ; abonner 2300 ménages à un service de collecte de déchets solides, et 400 ménages au service de contrôle de bon fonctionnement et de vidange. De plus, 50% des déchets seront par ailleurs traités, avant enfouissement des déchets ultimes.

Pour le ministre, le projet WACA ResIP, « se présente comme une opportunité pour les nouvelles autorités municipales, qui font leurs premiers pas dans un contexte de décentralisation. » En effet, ajoute-il, « concilier le développement économique et social à la protection de l’environnement est possible. »

Ce lancement s’est fait en présence du maire de la localité, des autorités administratives et traditionnelles, et des représentants de communautés à la base. En guise de conclusion, le ministre a notamment déclaré que « le gouvernement est impatient de voir toutes les activités prévues se réaliser avec succès, au grand bonheur des populations ».

Rappelons que le projet de gestion des déchets, fait partie de 11 sous-projets communautaires, appuyés à hauteur de 1,2 milliards de FCFA, au profit des populations du littoral pour la lutte contre l’érosion côtière et la pollution marine.