Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
AFRIQUE

Togo : Croisade du gouvernement contre les accidents de la route


Alwihda Info | Par Info Alwihda - 20 Novembre 2020


DR . Un accident mortel sur une route togolaise.
DR . Un accident mortel sur une route togolaise.
Malgré l’obligation faite aux conducteurs d’engins à deux roues de porter un casque, et aux passagers des véhicules à quatre roues, de mettre leur ceinture de sécurité, depuis 2014, le nombre de personnes tuées sur les routes est en croissance exponentielle au Togo. Selon les chiffres du ministère de la sécurité et de la protection civile, les décès causés par les accidents de la route augmentent de près de 10% chaque année. Par ailleurs, 60% des morts de la route, sont des conducteurs d’engins à deux-roues, 20% sont des passagers des voitures à quatre roues et 20% sont des piétons.

Face à cette préoccupante, les pouvoirs s’emploient à inverser cette tendance. Ainsi, le gouvernement a mis en place la politique nationale de sécurité routière dont le projet de décret a été examiné le 18 novembre au cours du Conseil des ministres. Selon le porte-parole du gouvernement, par ailleurs ministre de la Communication et des médias, le Pr Akoda Ayewouadan, cette politique gouvernementale va permettre de renforcer la sécurité sur les routes du pays en réduisant d’au moins 50%, le taux des accidents et de morts qu’ils entraînent.

Il faut rappeler que la politique nationale de sécurité routière repose sur cinq principaux piliers : management, infrastructures, qualité des véhicules, usagers et secours. Il s’agit des axes autour desquels est élaboré un plan d’actions prioritaires qui sera piloté par trois organes : le conseil national de sécurité routière (CNSR), le comité interministériel de sécurité routière (CISR) et l’Office national de sécurité routière (ONSR). Pour ce faire, pour la phase d’urgence, le gouvernement va débloquer une enveloppe de 3,14 milliards de FCFA, sur une période de deux ans.