Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
SCOOP

Togo : L’INSEED publie les comptes nationaux de l’année 2013


Alwihda Info | Par Info Alwihda - 27 Février 2017 modifié le 27 Février 2017 - 22:18


Togo : L’INSEED publie les comptes nationaux de l’année 2013
Lomé, le 27 Février 2017- L’Institut National de la Statistique et des Etudes Economiques et Démographiques (INSEED) a organisé ce 24 février à Lomé un séminaire au cours duquel, il a dévoilé les résultats des comptes publics du Togo pour le compte de l’année 2013.

La rencontre s’est déroulée en présence du représentant du Ministère de la Planification du Développement, Etsri HOMEVOR.

Les résultats des comptes nationaux de 2013 ont été obtenus grâce au soutien des partenaires en développement, et le rapport d’analyse des résultats de ces comptes a été adopté en décembre 2016. Pour les responsables de l’INSEED, le séminaire était donc une occasion pour présenter à la population togolaise, les résultats validés avec l’ensemble des acteurs du système statistique national, des opérateurs économiques, la société civile et les utilisateurs des données statistiques.

Les comptables de l’INSEED  ont dans leur exposé, présenté les résultats en tenant compte de chaque secteur d’activité économique du pays. Ainsi l’on peut retenir  d’une façon générale qu’en 2013, le PIB était de 2134,5 milliards contre 1977,5 milliards l’année précédente, soit un taux de croissance économique de 6,1%. Le secteur tertiaire représente la plus importante part du PIB national avec une proportion de 46,7% et constitue le moteur de la croissance, suivi par le secteur primaire 21,9% et le secteur secondaire avec 19,0%.

L’activité informelle occupe 40,1 % du PIB, et joue un rôle non négligeable dans le développement économique du pays même si de par son statut particulier, son apport à l’assiette fiscale est difficilement quantifiable. On note également une aggravation du déficit extérieur du compte courant pour la même année.

« Le secteur primaire a connu un recul de 0,8% à cause notamment de la sécheresse rencontrée  dans certaines localités », a indiqué  N’GUISSAN Kokou yao, directeur général de l’INSEED. Selon lui, des efforts restent à faire car les résultats des comptes nationaux définitifs de l’année 2014 doivent être normalement disponibles cette année pour combler le retard accumulé.

Pour Etsri HOMEVOR, secrétaire général du ministère de la planification et du développement, représentant son ministre de tutelle, « la publication des comptes nationaux de 2013 va combler le retard accusé et permettre ainsi au gouvernement de disposer des chiffres réels et des données statistiques économiques plus récents ».

Précisons que c’est la septième fois que l’INSEED se soumet à cet exercice qui relève des efforts du Togo pour la promotion de la bonne gouvernance.