Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
AFRIQUE

Togo : Le Gouvernement interdit l’importation de tilapia et rassure sur la qualité de la production locale


Alwihda Info | Par Info Alwihda - 18 Avril 2018 modifié le 18 Avril 2018 - 04:18


Photo d'un drone. Crédits : TOGO TILAPIA
Photo d'un drone. Crédits : TOGO TILAPIA

Lomé, le 17 avril 2018- Le Gouvernement togolais a réagi suite à une alerte donnée par l’Organisation des Nations Unies pour l’Alimentation et l’Agriculture (FAO) faisant état de l’apparition d’un virus mortel affectant les tilapias.
 
Le Ministère du Commerce, de l’Industrie et de la Promotion du Secteur Privé et celui de l’Agriculture, de l’Elevage et de la Pêche ont décidé lundi 16 avril de l'interdiction, l’importation, l’exposition et la commercialisation ou la distribution gratuite de tilapia, sauvage ou d’élevage, sous toutes ses formes sur toute l’étendue du territoire national suite à l’apparition d’un virus mortel affectant les tilapias dénommé « virus du tilapia lacustre (TiLV) » et son degré de propagation.

« Le gouvernement interdit l’importation, la détention en vue de la vente, la mise en vente,  l’exportation et la distribution de poissons tilapia  ou l’élevage de ce poisson vivant sous forme d’œufs, de juvéniles, de géniteurs ou mort sous forme congelée ou dérivée », a indiqué l’arrêté ministériel. « Pendant la durée de l’interdiction, il sera procédé à la saisie et à la destruction de toutes les espèces de tilapia sauvage et ou en élevage et produits dérivés de tilapia importés conformément aux dispositions relatives à la police sanitaire des animaux et sans préjudice des poursuites et sanctions prévues par la réglementation », a informé le document.

Les autorités togolaises ont indiqué que des dispositions sont prises pour un renforcement des contrôles de suivi et de surveillance par les services des ministères de l’Agriculture, de la Pêche et de l'Elevage ainsi que des autres services qui œuvrent aux frontières.

Pour finir, les deux (2) ministres ont rassuré que le tilapia élevé ou pêché dans les eaux togolaises ne présente  aucun risque et peut être consommé sans crainte. Et donc ces mesures ne concernent pas les tilapias d’élevage togolais.

De même, les autres produits halieutiques et leurs dérivés sont autorisés sur le sol togolais, mais, devront être accompagnés de documents indiquant leur origine et de certificat vétérinaire dûment visé par un vétérinaire officiel du pays d’origine.

Notons qu’en mai 2017, la FAO avait annoncé la propagation d’une maladie hautement contagieuse chez les tilapias sauvages et ceux d'élevage en Thaïlande, Equateur et Egypte, notamment. L'agent pathogène ne pose aucun risque pour la santé publique mais peut néanmoins décimer les populations de poissons infectées.