Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
AFRIQUE

Togo : dix jours de quarantaine pour les voyageurs en provenance de six pays


Alwihda Info | Par Info Alwihda - 14 Juillet 2021

Cette mesure concerne tous les passagers en provenance du Brésil, de l’Afrique du Sud, de l’Inde, du Royaume Uni, de la Russie et du Portugal, quel que ce soit le résultat du test sur le coronavirus


Selon une lettre en date du 07 juillet 2021 du ministre de la Santé, de l’Hygiène publique et de l’Accès universel aux soins, Pr Moustafa Mijiyawa, adressée à l’Agence nationale de l’aviation civile (ANAC) et à l’Institut nationale d’hygiène (INH), certains voyageurs à destination de Lomé doivent « systématiquement » passer dix jours de quarantaine à leur frais, avant de vaquer à leurs occupations.

Pour les autorités, la mesure qui s’inscrit dans le cadre de la riposte contre le Covid-19 au Togo, vise à faire face aux nouveaux variants du Covid-19. « Je vous demande de mettre systématiquement en quarantaine pour dix jours et à la charge des intéressés, tous les passagers en provenance de Brésil, de l’Afrique du Sud, de l’Inde, du Royaume Uni, de la Russie et du Portugal, quel que ce soit le résultat du test », a écrit le ministre Mijiyawa.

Cette nouvelle mesure à l’aéroport de Lomé se justifie par des informations relatives à la découverte de nouveaux variants du coronavirus, avec une virulence et une propagation élevées. En effet, depuis quelques semaines, de nombreux mutants du virus SARS-CoV-2, appelés variants Alpha, Bêta, Gamma, et Delta, ont émergé dans les pays concernés par la mesure gouvernementale. Ces derniers sont jugés beaucoup plus dangereux et transmissibles par les experts, qui recommandent la vigilance absolue.

Par ailleurs, le Pr Moustafa Mijiyawa précise que « quel que soit le résultat du test », le voyageur en provenance de ces six pays, doit « systématiquement passer dix jours de quarantaine ». A l’aéroport de Lomé, tous les passagers sont soumis à un texte PCR obligatoire pour tout déplacement au départ comme à l’arrivée. Il faut rappeler que le Togo fait face depuis quelques semaines à une remontée des cas de contamination, alors même que la campagne de vaccination se poursuit dans le pays. Les derniers chiffres officiels font état de 14 232 cas confirmés, dont 13 646 sont guéris et 133 décès. 453 patients sont actuellement pris en charge.