Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
AFRIQUE

Togo : le gouvernement et le PNUD octroient 200 millions de FCFA à 22 jeunes entrepreneurs


Alwihda Info | Par Info Alwihda - 1 Février 2022


Togo : le gouvernement et le PNUD octroient 200 millions de FCFA à 22 jeunes entrepreneurs
Dans le cadre de la première édition du programme Facilité Togolaise pour l’Accélération et l’Innovation (FTAI), 22 jeunes porteurs de divers projets innovants sélectionnés ont reçu le 29 janvier dernier à Lomé, leurs subventions.

Ceux-ci sont soutenus par des enveloppes allant de 2 à 20 millions de FCFA, grâce à une allocation de 200 millions de FCFA du Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD). Pour le compte de cette première édition, 20 Startups et 2 PME évoluant dans des secteurs de la transformation ; des services et logistique ; des TIC ; de l’agriculture et de l’élevage, ont été retenues sur les 197 candidats ayant soumis leurs projets.

Celles-ci se sont démarquées à travers leurs projets innovants qui visent à répondre aux besoins de l’économie nationale. « Je note avec grand intérêt que les champs couverts par les initiatives contribuent à douze des dix-sept ODD, notamment, la pauvreté, la faim et la nutrition, la santé, l’éducation, les énergies renouvelables, les écosystèmes terrestres, etc. », a déclaré Alioune Mamadou Dia, représentant-résident du PNUD au Togo qui espère que ce soutien permettra aux bénéficiaires « d’accélérer leur cheminement vers l’entrepreneuriat durable », lequel offre « des solutions innovantes aux populations, surtout les plus vulnérables ».

Le programme Facilité Togolaise pour l’Accélération et l’Innovation (FTAI) qui a été lancé en juillet 2021 est une initiative portée par le PNUD-Togo et le ministère du Développement à la base, de la Jeunesse et de l’Emploi des Jeunes, avec le soutien du Fonds d’Appui aux Initiatives Économiques des Jeunes (FAIEJ). C’est un mécanisme de soutien au développement de projets entrepreneuriaux à fort caractère innovant. Il est doté d’une enveloppe de 265 millions FCFA par an.