Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
AFRIQUE

Togo : le nouveau siège de l’ARCEP inauguré à Lomé par le Premier ministre


Alwihda Info | Par Info Alwihda - 8 Août 2019 modifié le 8 Août 2019 - 10:09


Togo : le nouveau siège de l’ARCEP inauguré à Lomé par le Premier ministre. © DR/TT
Togo : le nouveau siège de l’ARCEP inauguré à Lomé par le Premier ministre. © DR/TT
Lomé - Le Premier ministre Komi Selom KLASOU a inauguré ce mercredi 7 août 2019 à Lomé, les nouveaux bâtiments devant abriter l’Autorité de Régulation des Communications Electroniques et des Postes (ARCEP ex-ARTP). 

La cérémonie s’est déroulée en présence d’un parterre de personnalités, composé des membres du gouvernement, des représentants des chancelleries ainsi que des organisations internationales. La construction de cet ouvrage, s’inscrit dans la politique du gouvernement qui vise à doter les administrations publiques, de cadres de travail moderne et plus propice à leurs activités.

Le bâtiment, de style contemporain est situé dans le nouveau pôle administratif de Lomé. D’une superficie totale de 6.200 m2 avec une emprise au sol de 1.100 m2, cet édifice de R-l à R+5, soit 7 niveaux comprennent des bureaux, une salle de conférence, plusieurs salles de réunions, une salle du Comité de direction ainsi que des locaux techniques. Il a coûté 2,2 milliards de FCFA à l’Etat.

Abayeh Boyodi, Directeur Général de l’Autorité de Réglementation des Secteurs de Postes et de Télécommunications (ART & P), après énumération des services qu’abrite l’immeuble inauguré, a rappelé au cours de la cérémonie, les missions essentielles de l’ARCEP : Gérer et contrôler les opérateurs autorisés par le gouvernement pour établir et exploiter des réseaux et services ouverts au public; Délivrer des autorisations pour les réseaux indépendants et les agréments d’équipements; Gérer les ressources, notamment les fréquences, les ressources en numérotation et le Domaine Internet national « .tg » ;Assurer la mission d’Autorité déléguée pour la certification électronique afin d’accréditer les auditeurs de conformité et de qualifier les prestataires de services de certification électronique.

L’ARCEP qui a vu ses compétences renforcées par la loi sur les transactions électroniques (LTE) représentera l’Etat dans les organisations internationales sur des questions liées aux secteurs des communications Electroniques et des Postes. La protection des droits des consommateurs fait aussi partie de ses prérogatives.

« Cet immeuble caractérise les ambitions qu’affiche le Togo à l’ère où le numérique enregistre des mutations de plus en plus profondes », a déclaré Cina Lawson, la Ministre des Postes et de l’Economie numérique. Elle a par ailleurs témoigné sa reconnaissance au chef de l’Etat pour son leadership, faisant des TIC un véritable levier de modernisation de l’économie et de développement de la société.