Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
AFRIQUE

Togo : sept candidats dont le président sortant sont en lice pour l’élection présidentielle


Alwihda Info | Par Info Alwihda - 18 Janvier 2020


Le président togolais sortant Gnassingbé Faure Essozimna. © DR
Le président togolais sortant Gnassingbé Faure Essozimna. © DR
Lomé - La Cour constitutionnelle a rendu ce vendredi 17 janvier 2020, son verdict concernant les candidats qui sont habiletés à participer à l’élection présidentielle dont le premier tour aura lieu le 22 février prochain.

Sur les 10 dossiers de candidature que la Commission électorale nationale indépendante (CENI) lui a soumis, la Cour après examen desdits dossiers, a validé sept (7) dossiers de candidatures et en a rejeté deux (2). 

Les dossiers des 7 candidats retenus et jugés conformes à la constitution et au code électoral par la haute juridiction sont ceux de M. GNASSINGBÉ Faure Essozimna (président sortant), M. FABRE Jean-Pierre, M. GOGUE Tchaboure, M. KODJO Messan Agbeyome Gabriel, M. KUESSAN Georges-William Assiongbon, M. TCHASSONA TRAORE Mohamed et M. WOLOU Komi.

Ces candidats, selon le communiqué de la cour, sont donc autorisés à briguer le fauteuil présidentiel. La juridiction présidée par Aboudou ASSOUMA, a cependant invalidé les candidatures des Sieurs THON Acohin Kodjovi Atna et KAGBARA Uleiya Yebisse Innocent, respectivement pour « insuffisance du nombre de signatures d'électeurs et d’irrégularités ».

Par contre, le dossier de Monsieur DOVI Dotegan, n'a pas été examinée pour retrait de sa candidature. Il faut noter que conformément à l'article 106 alinéa 2 de la constitution, les décisions de la Cour constitutionnelle ne sont pas susceptibles de recours.

Maintenant que les candidats sont fixés, ils pourront dès à présent commencer à préparer sereinement la campagne présidentielle qui s’ouvrira le 6 février 2020. Rappelons que si au premier tour du scrutin aucun des 7 candidats n’obtient la majorité des voix des électeurs (51%), il sera organisé dans un délai de deux semaines maximum un second tour entre les deux candidats arrivés en tête.