Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
AFRIQUE

Togo : vers l'élaboration d’une politique nationale de stockage alimentaire


Alwihda Info | Par Info Alwihda - 25 Mai 2019 modifié le 25 Mai 2019 - 15:48


© DR
© DR
Lomé - L’Agence Nationale de la Sécurité Alimentaire du Togo (ANSAT) en collaboration avec l’Agence Régionale pour l’Agriculture et l’Alimentation (ARAA), organise du 23 au 24 mai 2019 à Lomé, une rencontre de réflexion et de cadrage pour l’élaboration de la stratégie nationale de stockage des produits agricoles dans le cadre de la sécurité alimentaire au Togo.

Cet atelier qui a démarré ce jeudi vise à porter à la connaissance des acteurs nationaux œuvrant dans le domaine de la sécurité alimentaire et de la gestion des stocks de denrées alimentaires, la nécessité de doter le Togo d’une stratégie nationale de stockage sécuritaire.

Il s’agira également de présenter aux participants aux participants, les différentes lignes de défense à mettre en place dans le pays afin d’assurer une sécurité alimentaire nationale et contribuer efficacement à la mise en œuvre du Projet d’appui au stockage de sécurité alimentaire de la CEDEAO, (PASSA-AO).

« Les activités inscrites dans le plan de ce travail et le budget annuel soumis pour le financement est repartie  en trois (03) volets à savoir, l’élaboration et la diffusion de la stratégie nationale de stockage de sécurité alimentaire (stocks privés et de proximité), l’élaboration et la diffusion du manuel de procédure de gestion des stocks en tenant compte des dimensions techniques, administratives et financières, et le renforcement des capacités des gestionnaires et des agents conservation des stocks », a laissé entendre Napo GNOFAM, le chef division transformation et commercialisation des produits à la Direction de l’ANSAT.

Il a notamment souhaité que cette stratégie nationale de stockage des produits agricoles puisse impacter positivement l’autosuffisance alimentaire au Togo et sur la sécurité alimentaire dans l’espace CEDEAO.

Selon les données du Ministère de l’agriculture, la campagne agricole 2017/2018 a permis d’enregistrer un excédent alimentaire d’environ 21%, améliorant ainsi la disponibilité alimentaire sur le territoire national. Le taux de couverture des besoins en produits céréaliers est passé de 105,9% en 2015 à 106,35% en 2017, sous l’impulsion des efforts gouvernementaux visant à assurer l’autonomie alimentaire.

Rappelons que le Projet d’appui au stockage de sécurité alimentaire en Afrique (PASSA-AO) est financé à hauteur de 56 millions d’euros par l’Union européenne. L’Agence régionale pour l’agriculture et l’alimentation (ARAA)/ CEDEAO assure la coordination du projet dans les différents pays de l’Afrique de l’Ouest. L’ANSAT est partenaire du projet.