Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
SCOOP

Un atelier de trois jours pour former les commissionnaires agréés en Douane au Togo


Alwihda Info | Par Info Alwihda - 20 Janvier 2017 modifié le 20 Janvier 2017 - 08:13


Un atelier de trois jours pour former les commissionnaires agréés en Douane au Togo
Lomé, le 19 Janvier 2017-L’Union Professionnelle des Agrées en Douane du Togo (UPRAD-Togo) a ouvert ce mercredi une session de formation de trois jours à l’endroit de tous ses membres.

C’est la première fois que l’UPRAD-Togo organise une formation de ce genre à l’endroit de ses membres. Prévue pour trois jours, la rencontre est placée sous le thème : « Place du commissionnaire en douane agrée dans la chaine logistique internationale ».

Selon les organisateurs, cette rencontre de formation vise à soutenir la politique de développement économique que prône le gouvernement sous l’impulsion du chef de l’Etat qui entend permettre la facilitation des échanges commerciaux sur le territoire national. Cette session de formation qui voit la participation de plusieurs membres de l’UPRAD-Togo fait suite aux états généraux des commissionnaires agrées en douane qui a eu lieu en novembre 2013 à Lomé.

Durant trois jours, les participants seront formés sur différents thématiques : « la place du commissionnaire en douane agréer dans la chaine logistique international », « le connaissement dans le transport maritime » ou encore « l’avenir de la profession de commissionnaire en douane agréer dans l’espace UEMOA (enjeux et perspective) ».

Au terme des travaux, l’UPRAD-Togo entend créer plus d’entente entre tous les commissionnaires agrées en douane, selon Germais Meba, président de la chambre du commerce et d’industrie du Togo. « Il est important que les acteurs du secteur se retrouvent de temps en temps pour évoquer des sujets relatifs au métier de commissionnaires, réglementé par l’UEMOA en son article 10 », a-t-il ajouté.

Présent durant les travaux, le commissaire à la douane Kodzo Adedzé a dans son intervention à l’endroit des participants, insisté sur  les efforts qui ont été entrepris depuis 2006 pour faciliter les échanges commerciaux et leur sécurisation sur le territoire national.