Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
AFRIQUE

Afrique : Amalkher Djibrine Souleymane prône l'affirmation de l'identité culturelle


Alwihda Info | Par Aristide Djimalde - 2 Juin 2021


Afrique :

La vice-présidente de l'Afrique centrale du Conseil économique, social et culturel de l'Union africaine (ECOSOCC-UA), Amalkher Djibrine Souleymane, a fait une déclaration mardi à l'occasion de la Journée de l'Afrique et de la Journée nationale de la jeunesse.

​Elle a déclaré que la Journée de l'Afrique est une étape essentielle dans l'émancipation du continent des puissances coloniales européennes. 54 pays, 1,3 milliard d'habitants, 1000 langues et 1000 traditions différentes célèbrent cette journée sous le thème : "l'année des arts, de la culture et du patrimoine de l'UA : leviers pour construire l'Afrique que nous voulons".

"Le continent africain a longtemps souffert, d'abord des effets pervers de la colonisation et ensuite des tergiversations politiques qui l'ont conduit presque au bord du péril. Pendant près de six décennies, les peuples africains ont placé en toute confiance leur espoir sur les politiciens pour leur épanouissement social, économique et culturel", souligne Amalkher Djibrine Souleymane.

Selon elle, "cette confiance semble trahie de nos jours et le désespoir s'installe progressivement à cause de l'incapacité des politiciens à sortir le continent des conflits armés, à consolider la paix, à unir l'Afrique dans sa diversité culturelle et à capitaliser les potentiels et les dividendes démocratiques des jeunes".

"La stabilité politique, la bonne gouvernance, la cohésion sociale et l'intégration africaine que nous voulons pour notre continent passent nécessairement par l'affirmation de notre identité culturelle en tout temps et en tout lieu. Les pays africains peuvent s'imposer dans le multilatéralisme et les partenariats avec le reste du monde sans complexe de leur identité culturelle, artistique et de leurs valeurs sociales sur une base d'égalité avec les autres civilisations", souligne la vice-présidente de l'Afrique centrale de l'ECOSOCC-UA.

Créé en juillet 2004, l'ECOSOCC est organe consultatif composé de différents groupes sociaux et professionnels des États membres de l'Union africaine. Son objectif est de donner aux organisations de la société civile africaine l'occasion de jouer un rôle actif dans l'élaboration et la mise en œuvre des principes, politiques et programmes de l'Union.