Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
Santé

Am-Timan : Des toilettes publiques installées au marché central pour lutter contre l'hépatite E


Alwihda Info | Par Mahamat Abdelbanat Kourma - 13 Février 2017

D'autres agents appelés mobilisateurs sociaux, font de la sensibilisation. Ils sillonnent tous les quartiers de la ville et font de porte à porte dans les ménages pour aider les personnes dans la lutte contre l'hépatite E. Par la même occasion, ils recherchent les personnes susceptibles d’être atteintes d'hépatite E et les orientent à l'hôpital pour une prise en charge.


Am-Timan : Des toilettes publiques installées au marché central pour lutter contre l'hépatite E
Am-Timan, Alwihda Info - Depuis le début du mois de janvier 2017, les usagers du marché central de la ville d'Am-Timan sont servis gratuitement par des toilettes publiques destinées à la lutte contre l'hépatite E. Ces toilettes sont installées dans les entrées ou sorties du marché central d’Am-Timan pour un usage public.
.
Elles sont à la disposition de tous afin que chacun puisse se laver les mains au savon avec de l’eau, préalablement traitée au chlore. L'œuvre, est de l'équipe d'urgence de l'organisation non gouvernementale, Médecins Sans Frontières (MSF) Hollande qui intervient dans la ville depuis octobre 2016 pour lutter contre cette maladie.
.
Au mois de novembre 2016, des équipes étaient formées dans le domaine du traitement de l'eau destinée à la
consommation dans la ville et sa périphérie. L'hépatite E, est une maladie qui se transmet par de l’eau de consommation ou des aliments contaminés. Le traitement de l’eau est l’un des moyens de lutte contre cette maladie hydrique. Des agents formés par MSF sont affectés vers les différents points de vente d'eau pour y passer toute la
journée afin de traiter l'eau utilisée pour la consommation, avec du chlore. Chaque récipient d’eau reçoit, avant de quitter le point d’eau, une quantité de chlore, mesurée et injectée par l’agent, selon le volume.
.
D'autres agents appelés mobilisateurs sociaux, font de la sensibilisation. Ils sillonnent tous les quartiers de la ville et font de porte à porte dans les ménages pour aider les personnes dans la lutte contre l'hépatite E. Par la même occasion, ils recherchent les personnes susceptibles d’être atteintes d'hépatite E et les orientent à l'hôpital pour une prise en charge.
.
Après un recensement des ménages effectué par les agents en novembre 2016, MSF avait lancé en décembre 2016, une grande opération de distribution au bénéfice de la population. Des kits constitués d’un bidon et d’un sceau, vides,
chacun de 20 litres ainsi que de trente savons de ménage, ont été distribués aux ménages pour le lavage des mains, un autre moyen de lutte.
.
Selon une récente publication de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), sur son site web en date du 24 janvier 2017, des cas mortels d’ictère aigu, ont été signalés dans la ville. Toujours selon OMS, du 1er septembre 2016 au 13 janvier 2017, 693 cas au total, parmi lesquels 11 cas mortels d’ictère aigu ont été signalés à Am-Timan.
.
Pour accompagner le geste de MSF et contribuer à la lutte contre l’hépatite E, la population est en train d'utiliser
régulièrement les toilettes installées pour cette cause, dans les différents endroits du marché. Des grandes personnes et surtout les enfants, se lavent les mains pour se protéger et lutter contre cette maladie.