Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
AFRIQUE

Cameroun/Elections 2020 : La Gendarmerie renforce son dispositif sécuritaire


Alwihda Info | Par - 12 Janvier 2020 modifié le 12 Janvier 2020 - 16:01

Deux contingents comprenant au total 700 hommes, ont été envoyés dans les régions du Nord-ouest et du Sud-ouest afin de permettre aux populations de remplir leur devoir civique en toute sérénité le 9 février 2020.


Pour un scrutin en toute sécurité.
Pour un scrutin en toute sécurité.
En raison du climat sécuritaire délétère dans les régions du Nord-ouest et du Sud-ouest, les élections législatives et municipales du 9 février 2020 vont se dérouler dans un climat particulier. Conscient de cela, le gouvernement entend mettre en place un dispositif spécial pour assurer un bon déroulement du scrutin.
Comme d’ailleurs toutes les forces de défense nationales du Cameroun, la gendarmerie nationale reste pleinement mobilisée afin de permettre aux populations de remplir leur devoir civique en toute sérénité le moment venu. Après la légion de gendarmerie du Sud-ouest, celle du Nord-ouest a reçu, le 8 janvier 2020, un renfort de 350 gendarmes pour la sécurisation du processus électoral. Ils ont été accueillis par le gouverneur de la région du Nord-ouest et le colonel Valère Nkoa Mala, commandant la légion de céans. Ces derniers leur ont réitéré les consignes du haut commandement militaire pour que le double scrutin se déroule en toute sécurité. Exécutant les chants patriotiques de l’armée, les hommes au béret rouge sont arrivés à bord des véhicules militaires. En présence des sept préfets que compte la région, le gouverneur du Nord-ouest a rappelé aux hommes en tenue qu’ils y sont pour accomplir deux missions à savoir, le renforcement de la sécurité, c’est-à-dire la protection des hommes et leurs biens mais aussi, les élections législatives et municipales du 9 février prochain doivent se dérouler en toute sécurité. Pour le commandant Valère Nkoa Mala, ces missions émanent de la volonté du chef des forces armées Paul Biya de voir les élections se dérouler dans l’ensemble du territoire national.
Dans la même optique d'une sécurisation accrue du processus électoral, la gendarmerie nationale a, par un déploiement de 350 gendarmes, renforcé les effectifs de la légion de gendarmerie du Sud-ouest. Ces éléments déployés le 6 janvier 2020, ont été prévenus à leur arrivée par le colonel Tchinda Mbouzikeu, commandant ladite formation, qui leur a également réitéré les consignes de la hiérarchie afin d’avoir un comportement professionnel sur le terrain. De toute évidence, il apparait que la gendarmerie nationale est pleinement engagée afin de permettre aux populations de remplir leur devoir civique sereinement et en toute sécurité le jour du double scrutin.