Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
AFRIQUE

Cameroun/Yaoundé : Deux trafiquants de peaux de bêtes aux arrêts


Alwihda Info | Par - 14 Août 2020

Les deux personnes arrêtées dans la capitale camerounaise étaient en possession des peaux de lion et de panthère.


En Afrique centrale, le Cameroun possède la deuxième population des lions, après la RDC.
En Afrique centrale, le Cameroun possède la deuxième population des lions, après la RDC.
L’opération coup de poing qui a abouti à cette arrestation a été menée par des agents de la délégation régionale des Forêts et de la Faune de la région du Centre, en collaboration avec la brigade de Gendarmerie du quartier Nlongkak. L'arrestation a également bénéficié de l'assistance technique The Last Great Ape Organisation (LAGA), une organisation chargée de l'application de la loi faunique adopté par le gouvernement camerounais en 1994. Un lion tanné et une peau de panthère ont ainsi été retrouvés et saisis lors de leur arrestation.
L'un des trafiquants, un artisan, a été arrêté le 6 août 2020 au quartier Etoa-Meki, alors qu'il était sur le point de mener une transaction illégale impliquant la vente d'une peau de lion et d’une peau de panthère. Il a été arrêté en possession d’un sac de voyage contenant les deux peaux de félins, habilement emballées. Une enquête plus approfondie menée par les agents de la faune a conduit à l'arrestation du deuxième trafiquant, une enseignante du secondaire à la retraite. Elle a été appréhendée quelques heures plus tard, à Efoulan (un autre quartier de Yaoundé) et a été emmenée à la brigade de Gendarmerie de Nlongkak. Selon des sources proches du dossier, elle aurait remis les deux peaux de bête à son complice afin qu’il les revende.
Egalement connu sous le nom de Panther leo, le lion est une espèce de la famille des félidés et un membre du genre Panthéra. Malgré son importance biologique, et le fait qu'il soit l'une des espèces phares de l'industrie du tourisme, le lion est menacé en ce qui concerne son répartition, explique Pricelia Tumenta, spécialiste du lion et coordinatrice du Centre d'études sur l'environnement et le développement. Elle déclare également que le Cameroun est un pays important pour l'espèce, comprenant la deuxième population (environ 270 lions), après la RDC pour l'Afrique centrale. Cependant, l'espèce est exposée à des pressions humaines telles que la destruction de leur habitat et le braconnage.
Les lions sont répertoriés comme espèces vulnérables par la Liste rouge des espèces menacées de l’Union Internationale pour la Conservation de la Nature (UICN). Leur population a chuté de 43% entre 1993 et 2014, avec seulement environ 20 000 individus vivant aujourd'hui en Afrique. Chaque année, le 10 août, est célébrée la Journée mondiale du Lion dans le monde entier, pour sensibiliser le public au déclin de la population de l'espèce. De plus en plus de félins sont abattus pour leur peau qui sert pour la décoration intérieure de luxe et la taxidermie. Leurs dents et leurs griffes sont transformées en bijoux et amulettes vendus dans certains pays asiatiques.
Avec les panthères, les lions sont totalement protégés par la loi sur la faune de 1994. Et toute personne trouvée en possession de leur peau est passible d'une peine de prison allant jusqu'à trois ans et / ou d'une amende pouvant aller jusqu'à 10 millions de FCFA.