Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
AFRIQUE

Cameroun : concertations tous azimuts au ministère du Commerce


Alwihda Info | Par - 12 Janvier 2020 modifié le 13 Janvier 2020 - 12:43

Comme les années écoulées, et dans le double objectif de procéder à l’évaluation des performances de l’année 2019 et d’asseoir la programmation des approvisionnements pour 2020, le ministre Luc Magloire Mbarga Atangana rencontre ce 13 janvier 2020 les opérateurs économiques.


Le ministre du Commerce  (au centre), récemment  dans un magasin de stockage à Douala.
Le ministre du Commerce (au centre), récemment dans un magasin de stockage à Douala.
A chaque début d’année, une vague de velléités inflationnistes envahit principalement les marchés des produits alimentaires. Aussi, afin d’avoir une idée sur les capacités d’approvisionnement de certains produits et surtout, de rassurer les consommateurs sur une éventuelle augmentation de prix, le ministre du Commerce Luc Magloire Mbarga Atangana rencontre des responsables de certaines filières.

En effet, un communiqué rendu public en début d’année indique bien le fil conducteur des concertations avec des opérateurs économiques des filières et structures concernées : «la promotion de la consommation locale des produits « Made in Cameroon », conformément aux très hautes prescriptions du président de la République ». En matinée, le ministre du Commerce rencontre les filières suivantes : riz (producteurs nationaux, Groupement des importateurs et tous autres importateurs et sociétés distributrices) ; huile de palme, huiles raffinées et produits dérivés ; boissons hygiéniques, vins, alcools, liqueurs et spiritueux (Association des producteurs d’alcool du Cameroun, importateurs et distributeurs). Dans l’après-midi, les filières concernées sont : farine de blé et pâtes alimentaires ; matériaux de construction (ciment, fer à béton et autres produits ferreux) ; poisson ; cosmétique ; grandes surfaces et supermarchés ; viande de bœuf.

Il faut rappeler que l’opération « Noël pour tous », initiée par le ministère du Commerce a connu un grand succès durant la période des fêtes de fin d’année. En effet, à travers des ventes promotionnelles, cette opération a permis l’approvisionnement en produits de consommation courante en quantité et en qualité. Au cours d’une réunion avec les acteurs du secteur du commerce le 12 novembre 2019 au ministère du Commerce, les responsables de ce département ont affiché leur ferme détermination à débarrasser le marché de toutes les pratiques illicites, et à extirper de l’espace commercial, des opérateurs économiques et commerçants véreux. En effet, cette opération s’inscrit en droite ligne de la mise en œuvre du projet politique du président de la République Paul Biya en faveur d’une société inclusive. « Aucun Camerounais ne sera laissé sur le bord de la route, c’est-à-dire de pouvoir manger normalement au cours des fêtes de fin d’année », avait alors dit le ministre du Commerce.

Au cours de l’année écoulée, le cheval de bataille du ministère du Commerce aura été la dénonciation auprès des services compétents, à travers un numéro vert (1502) et la bonne information en direction des consommateurs. Cela étant, la vigilance reste de mise quant au respect scrupuleux de la réglementation en vigueur. Ainsi donc, l’assainissement du marché se poursuit, avec à la manœuvre, les éléments de la brigade nationale de contrôle et de répression des fraudes.