Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
AFRIQUE

Cameroun : l’IUSPM livre ses premiers ingénieurs en pétrole


Alwihda Info | Par - 29 Mars 2019 modifié le 31 Mars 2019 - 18:03

Ils ont reçu leurs parchemins le 28 mars 2019, au cours d’une cérémonie présidée par le ministre d’Etat chargé de l’Enseignement supérieur, le Pr Jacques Fame Ndongo, représentant personnel du chef de l'Etat Paul Biya.


Les lauréats autour du miniistre d'Etat, le Pr Jacques Fame Ndongo.
Les lauréats autour du miniistre d'Etat, le Pr Jacques Fame Ndongo.
Le pétrole est un domaine complexe qui attire plusieurs convoitises. Ainsi, avec des connaissances pointues dans le domaine, les pouvoirs publics camerounais, sous l’impulsion du président de la République Paul Biya, comptent sur la jeunesse universitaire bien formée et compétitive pour contribuer à la transformation durable de l’économie nationale. Et partout dans le monde, et singulièrement au Cameroun, les ingénieurs en pétrole sont très recherchés sur le marché de l’emploi. On en veut pour preuve, l’engouement des sociétés pétrolières qui peuvent désormais puiser dans les rangs des lauréats de l’Institut universitaire des sciences pétrolières et de management (IUSPM) de Yaoundé, « une université qui ne forme pas les chômeurs », selon son président-recteur, l’abbé Pr Jean-Marie Bodo. Bien plus, il est apparu que l’avenir du Cameroun ne repose pas seulement sur l’agriculture et l’élevage, mais également et principalement sur la géoscience, avec en prime le pétrole, suivi des mines.
C’est donc dans cette mouvance que, sur les hauteurs du mont Mbankolo de Yaoundé, l’auditorium Jean Paul II a fait le plein d’œuf, à l’occasion de la double cérémonie de diplomation à l’IUSPM et de l’inauguration du cycle doctorale en géosciences et environnement. Placée sous le très haut patronage du président de la République Paul Biya, cette cérémonie à laquelle ont pris part des hautes personnalités du pays, des membres du gouvernement, du corps diplomatiques et d’imminents intellectuels de divers domaines, a été présidée par le ministre d’Etat chargé de l’Enseignement supérieur, grand chancelier des ordres académiques, le Pr Jacques Fame Ndongo, représentant personnel du chef de l'Etat Paul Biya. C’était en présence du Pr François-Xavier Etoa, recteur de l’université de Douala, tutelle académique de l’IUSPM.
Le président Paul Biya a envoyé « un message de félicitations aux lauréats pour leur parcours exemplaire…, un message d’exhortation à la probité, à la conscience professionnelle, au respect de la déontologie et des principes éthiques liés à l’exercice de leur métier », a rappelé le ministre de l’Enseignement supérieur. Avec la sortie des premiers ingénieurs en pétrole du Cameroun, l’insertion professionnelle est devenue immédiate pour les lauréats qui ont reçu les honneurs de la République. Cela est en droite ligne avec les défis actuels du pays, dans le sens de mettre à la disposition du public, des techniciens de haut vol. Pour cela, pour remercier le président Paul Biya, apôtre de cette politique de professionnalisation, le président-recteur de l’IUSPM, en homme de Dieu, ne pouvait que l’exprimer à travers une prière, sur fonds d’un chant entonné par la chorale de son institution universitaire.
La promotion « Jean Paul II » est une cuvée composée de 12 lauréats nationaux dont certains occupent déjà des postes de responsabilités au sein des structures partenaires, tant nationaux qu’internationaux de l’IUSPM. En ingénierie pétrolière, l’IUSPM forme dans les spécialités de la géophysique, le réservoir, le forage et la pétrochimie. Pour ce qui est du management appliqué, les spécialités sont l’économie pétrolière, le management des organisations, les systèmes logistiques pétroliers et l’éthique écologique.