Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
ANALYSE

Centrafrique : Hospitaliers ou Xénophobes : Dites-nous exactement le vrai tort des Centrafricains Michel Djotodia !


Alwihda Info | Par Simon koitoua - 13 Novembre 2013


Simon Koitoua.
Simon Koitoua.
Comprenons-nous bien. Nous n’attaquons pas quelqu´un pour ce qu´il est. Nous attaquons quelqu´un pour ce qu´il fait, parce que les faits laissent des traces ». Arrivé à la tête de la Centrafrique par coup d´état de la coalition des forces du mal appelée seleka (Tchad, Soudan et rébellion armée). Michel Djotodia ne cesse de multiplier les actes barbares, horribles à l´endroit des Centrafricains et de leur pays. Tous les actes connus et subtiles que l´homme pose sont prémédités et bien entretenus. Ces calculs sont faits à l´idée de confisquer le pouvoir d´Etat, vampire de Bangui. En Centrafrique, comme dans tous les pays du monde, il y a les nationaux et des étrangers qui vivent souvent en symbiose et en parfaite intelligence.

. Les Centrafricains, autrefois portés sur l´instruction académique moderne pour les besoins de servir l´administration se rendent à l´évidence qu´avec cette crise pérenne il faut bien s´intéresser aux autres secteurs de la vie économique et politique du pays.
Les Centrafricains qui s´intéressent à ces domaines sont considérés comme des concurrents déloyaux qui peuvent constituer des obstacles à la mainmise des étrangers qui s’implantent progressivement après la prise de pouvoir du sanguinaire Djotodia dans ce beau pays à cause de l’immensité de sa richesse.

Pourquoi donc cette pratique largement partagée dans le monde est à l´origine de la méchanceté des autres pays à l´encontre des Centrafricains ?

Alors que notre pays est l´un des plus hospitaliers et les plus accueillants au monde, l´on veut forcement nous donner une nature celle de haïr les étrangers surtout les mercenaires Tchado-Soudanais implantés en Centrafrique.

En réalité, la stigmatisation des Centrafricains était le fruit d´une volonté manifeste d´un seul homme de faire sombrer notre pays dans le chaos Djotodia. Il a menacé les Centrafricains et leur pays qu´ils ne connaitront plus la paix sociale et la stabilité. Coups d´état et rébellions armées ont été au menu de ces menaces pour finalement avoir raison d´eux. Que reproche-t-on réellement aux Centrafricains dans leur aspiration de disposer de leur destin ? Pour comprendre les choses et tenter d´apporter quelques éléments de réponses, il nous apparait inévitable de nous intéresser à certaines notions tels le nationalisme-patriotisme, la question de la nationalité, la procédure de naturalisation en Centrafrique.

Une meurtrière et sanguinaire rébellion armée éclate en Centrafrique. Dans leur avènement, les hommes de Michel Djotodia, la déstabilisation de la Centrafrique justifie leur forfait par la haine envers le peuple Centrafricain et à cause de nos ressources naturelles. Cette nébuleuse rébellion développe la xénophobie au sein du peuple Centrafricain dont les étrangers et les Centrafricains du nord seraient les victimes dans les années à venir. Depuis cette date jusqu´aujourd´hui les rebelles et leurs acolytes-commanditaires ont décidé de mettre à rudes épreuves l´économie et la cohésion nationale. Quel gâchis !

Michel Djotodia étant la marionnette assujettissante pour assouvir, sans craindre pour leurs crimes, le maléfique dessein de torpiller la volonté des Centrafricains : leur pays dans l´abîme de sa fracture sociale.

. Djotodia agit pour le compte de ses maîtres qui ont financé sa guerre contre notre pays. Toutes les actions qu´il engage ont pour seul but de tout mettre en œuvre pour soit leur rembourser leur argent soit pour les convaincre plus de continuer à asseoir sa dictature sur notre pays. Peu importe son origine incertaine et son parti politique.
.
Pour ses ambitions politiques, Djotodia a utilisé les Centrafricains du nord et les étrangers qui vivent dans notre pays pour l’aider à détruire tout au passage.

Mais l´amour que nous portons pour notre pays nous impose de le dire pour ne pas cautionner le faux et le mensonge d’un certain attardé mental. Djotodia a fait du faux dans sa quête de devenir Centrafricain. Comment la même personne peut avoir deux ou plusieurs lieux de naissance différents et distants les uns des autres. C'est les vœux de toute la nation centrafricaine quant à la décision de l'opinion internationale par rapport à l'incorporation anarchique des éléments de la seleka par Djotodia. Tout le monde s'est que toute la seleka est constituée que par des étrangers mercenaires. Tous les colonels, généraux idiots issus de la seleka doivent disparaître de notre armée, seule la FACA formée selon les règles de l’art, est habilité à assumer cette fonction Que ceux qui ont des oreilles entendent et que ceux qui ont des yeux voient. Car il n´y a pas plus aveugle que celui qui refuse de voir et il n´y a pas plus sourd que celui refuse d´entendre. Les Centrafricains au sortir de cette crise auront fait l´amère constat que leurs ennemis ne sont pas ceux qu´ils croient et ils en tireront les leçons pour éviter à l´avenir à leur pays les germes d´une compromission dangereuse de fracture sociale. Seul le départ de Djotodia gage de paix pour tous les Centrafricains.