Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
REACTION

Centrafrique - Tchad : Baba Laddé conteste la liste d'Amnesty International‏


Alwihda Info | Par Abdoulkadre Baba Ladde - 12 Juillet 2014


Je figure dans la liste d'Amnesty International parmi les dirigeants qui troublent la République Centrafricaine... Pourtant je ne joue aucun rôle dans cette crise.. Si quelques centaines de mes hommes sont impliqué dans les événements ils ne le font pas en tant que FPR. Si je garde des liens amicaux avec eux, nous n'avons pas de liens politiques et opérationnel. 
Rapport bâclé...
 
La liste: Nourredine Adam ; François Bozizé ; Michel Djotodia ; Patrice-Édouard Ngaïssona ; Lévy Yakété ; le colonel Bishara ; le colonel Aba Tom ; le capitaine Joackim Kokaté ; Léopold Narcisse Baro ; Armel Sayo Bedaya ; Baba Laddé ; le capitaine Gilbert Kamizulaye ; Gueré Poro ; le général Mango Lampetit ; le commandant « Rambo » ; Richard Bejouane ; le colonel « 12 puissances » ; le colonel Dieudonné Oranti ; le colonel Yussuf Hamad ; et le colonel Yahya.
 
Des noms de dirigeants étrangers ont été oublié. Pourquoi personne ne met en cause les dirigeants ougandais qui pillent la RCA sous l'excuse de combattre la LRA? 
 
Des dirigeants de multinationales pourraient aussi être mis en cause.
 
Enfin beaucoup de personnalités politiques civiles centrafricaines pourraient être mise en cause, car si elles n'ont pas les moyens d'avoir des groupes armées, elles solicitent les mouvements armés existants dans leur avidité d'avoir le pouvoir. Je dirais même que les politiques civils centrafricains sont plus coupables que toutes les responsables cités dans la liste d'Amnesty International.

Abdoulkadre Baba Ladde