Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
AFRIQUE

Congo : les journalistes édifiés sur le projet de société du candidat Sassou N’Guesso


Alwihda Info | Par Olive Jonala - 9 Mars 2021

Le projet de société 2021-2026 n’est pas un catalogue d’intentions. Ainsi s’est exprimé, le directeur national de campagne adjoint du candidat Denis Sassou N’Guesso, Collinet Makosso, au cours de la conférence de presse animée par les porte-parole du candidat de la majorité au pouvoir, ce 8 mars 2021, à Brazzaville.


Une vue des porte-parole du candidat Denis Sassou N'Guesso
Une vue des porte-parole du candidat Denis Sassou N'Guesso
Ils étaient tous là les porte-paroles du candidat de la majorité au pouvoir : Ahissou Ngayama chargée des questions du genre ; Alexis Elira Dokiekias s’occupant de la santé ; Arlette Soudan Nonault pour les questions d’environnement et du cadre de vie ; Pauline Essongo en charge du social et de la culture ; Laurent Tengo pour les questions institutionnelles et la gouvernance ; Jean Bruno Richard Itoua pour les questions d’éducation ; Bienvenu Okiemy en charge des questions diplomatiques et Juste Désiré Modelé chargé des questions politiques, pour ne citer que ceux-là.

La conférence de presse a été placée sous les auspices du directeur national de campagne adjoint du candidat Denis Sassou N’Guesso, Collinet Makosso. Pour lui, l’objectif poursuivi par ces retrouvailles était d’échanger fructueusement avec la presse sur volet social du projet de société du candidat de la majorité au pouvoir. Il a souligné que, ce projet s’inscrivait dans une nouvelle démarche par rapport à la « marche vers le développement », le projet de société de 2016. Le présent projet, a-t-il renchéri, invite les congolais à consolider le vivre- ensemble, la relance et la diversification de l’économie et le développement, de façon soutenue de l’agriculture…

Les journalistes qui l’ont emboîté le pas ont orienté leurs préoccupations notamment sur l’amélioration des conditions de vie des étudiants, l’absence des salles de spectacle pour l’éclosion du talent congolais, la triste l’expérience des villages agricoles ainsi que celles liées aux coupures intempestives d’eau et d’électricité. Les journalistes ont également voulu savoir davantage sur la particularité du projet de société de 2021-2026 .

Les porte-paroles ont, à tour de rôle, émis quelques observations sur certaines questions capitales non abordées par les journalistes notamment celles liées au genre, en relation avec la journée du 8 mars, à la paix et à la justice. Mais pour l’ensemble des porte-paroles, le projet de société 2021-2026 du candidat, Denis Sassou N’Guesso vise principalement à revisiter le système éducatif par l’organisation des meilleures formations professionnelles. Ils ont soutenu que, dans le volet agriculture de ce projet, l’Etat entend mobiliser la jeunesse congolaise pour une grande souveraineté agricole. S’inspirant des échecs de l’expérience des villages agricoles, les stratégies mises en place, selon les orateurs, consistent à mobiliser la jeunesse congolaise pour urne grande souveraineté agricole en mécanisant l’agriculture. Les porte-parole comptent sur l’apport des investisseurs et du partenariat public-privé pour réussir ces paris.

Le projet 2021-2026, pas un catalogue d’intentions

Le pool des porte-paroles du candidat Denis Sassou N’Guesso a lancé un appel au civisme et à la sensibilisation pour le respect des délimitations cadastrales afin d’éviter les phénomènes d’érosion constatés dans les grandes villes congolaises. Au sujet de l’eau et de l’électricité, les orateurs ont insisté sur la prise de conscience. Ils ont cité, en exemple, le projet Eau pour Tous qui n’a pas connu des lendemains meilleurs, à cause du vol des panneaux solaires et des batteries jouant un rôle capital dans le dispositif de distribution d’eau.

Bouclant la série des interventions, le directeur national adjoint de campagne du candidat Denis Sassou N’Guesso, a balayé d’un revers de la main les propos de certains détracteurs selon lesquels, le candidat de la majorité au pouvoir n’avait pas un bilan positif. Il a rappelé à l’auditoire, s’inspirant des statistiques de la Banque Mondiale de 2018 que , de 2021 à 2015, le taux de chômage au Congo s’articulait autour de 10%. Entre mars 2018 et mars 2019, a-t-il renchéri, 3000 emplois ont été créés dans le secteur formel. Pour Collinet Makosso, le projet de société du candidat, Denis Sassou N’Guesso « n’est pas un catalogue d’intentions. »

A noter qu’au cours de cette conférence de presse, des brochures de projet de société du candidat de la majorité au pouvoir ont été distribués aux journalistes. Ce projet 2021-2026 de 64 pages comprend 9 axes encadrés par une introduction et une conclusion. Dans, cette conclusion signée par le candidat, Denis Sassou N’Guesso, on pouvait lire : « Ce n’est pas parce que le chemin qui conduit au développement est semé d’obstacles que nous devrons renoncer à la marche. »