Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
AFRIQUE

Congo/présidentielle 2021 : Sassou N'Guesso promet la transformation locale du bois à Dolisie


Alwihda Info | Par Olive Jonala - 8 Mars 2021

La transformation locale du bois, la valorisation du tourisme et le vaste programme de l'agriculture sont les trois axes du projet de société développés par le candidat, Denis Sassou N'Guesso, le 7 mars 2021, à Dolisie, la 3ème étape de sa campagne électorale pour le scrutin présidentiel du 21 mars prochain.


L'Arrivée du candidat, Denis Sassou N'Guesso à Dolisie.
L'Arrivée du candidat, Denis Sassou N'Guesso à Dolisie.
Arrivé à Dolisie, 3ème étape de sa campagne électorale, le 06 mars dernier, en fin de journée, où il a été accueilli dans une ambiance exceptionnelle, le président sortant et candidat à sa propre succession a tenu un meeting électoral, le 07 mars devant une population venue des quatre coins du département du Niari.

Le bal des messages a été ouvert par Hermella Doukaga, fille de la contrée qui a lancé un appel à toutes les filles et tous les fils du Niari de voter à 100% et dès le premier tour pour leur candidat champion, Denis Sassou-N’Guesso.

Pierre Mabiala, directeur de campagne du candidat dans le Niari lui a emboîté le pas en rappelant aux populations, les prouesses réalisées par Denis Sassou-N’Guesso, avant de rassurer le candidat de la confiance du peuple du Niari à son égard. Pour Pierre Mabiala, « Denis Sassou-N’Guesso est le père des reformes de notre pays : institutionnelles (pour avoir fait évoluer toutes les institutions du Congo). Pour illustrer son propos, il a énuméré la construction du nouveau siège du parlement, les sièges des ministères des affaires étrangères, de la justice ; infrastructurelles avec la construction des routes, des universités, des aéroports…

Denis Sassou-N’Guesso rassure ses électeurs

Au terme de ses interventions, Denis Sassou-N’Guesso est monté au créneau, Il a remercié le peuple du Niari pour la qualité de l’accueil et de la mobilisation depuis son arrivée à Dolisie jusqu’à ce meeting.

La mémoire du président candidat garde bien de souvenirs de son passage dans le département du Niari, notamment dans la ville comme élève à Mbounda. Des souvenirs qui le lient à cette ville qui le considère comme fils du coin. En bâtisseur infatigable, le candidat s’est engagé à poursuivre la construction des routes, en évoquant la route Dolisie-Frontière du Gabon, jadis appelée « la route du Gabon », ainsi que la route Kimongo Londela-Kayes jusqu’en RDC. La ville de Dolisie sera le carrefour de toutes ces voies, a-t-il martelé.

Pour le candidat de la majorité présidentielle, la transformation du bois se fera sur place. Le bois congolais sera transformé sur place au 1er, 2ème et 3ème niveau a-t-il affirmé. « Nous allons créer les industries de transformation des bois. Ce n’est pas une vue de l’esprit. Nous avons adopté au parlement le nouveau code forestier et l’Etat va disposer de sa part de bois comme l’on fait avec le pétrole. Le nouveau code forestier va donner au gouvernement une part du bois pour la transformer sur place à Dolisie ».

En ce qui concerne le tourisme, il a rappelé la richesse en sites touristiques du département du Niari. « Si nous développons le tourisme, il va donner beaucoup d’emplois aux jeunes », a-t-il souligné.

Le troisième axe sur lequel le candidat a insisté est le vaste programme de développement de l’agriculture au sens large, pendant les cinq ans à venir, s’il est élu. Denis Sassou-N’Guesso a assuré les populations de sa volonté de mécaniser l’agriculture, grâce à la construction, dans les jours à venir, de l’usine de montage des tracteurs dans la zone industrielle de Maloukou à Brazzaville.

Selon le candidat, le problème de l’écoulement de la production ne se posera pas comme par le passé, parce que, a-t-il expliqué, de nos jours, tous les chefs-lieux de départements du Congo, sauf la Likouala, sont connectés aux routes nationales (n° 1 et n°2). Si nous faisons des efforts, les produits doivent arriver dans les grandes villes, a-t-il poursuivi, en évoquant la nécessité de construire des ponts dans tous les départements.

Denis Sassou-N’Guesso a également mis un accent sur la valorisation du capital humain. « Nous allons mettre l’homme et les jeunes formés et qualifiés au centre du développement du Congo... Nous allons construire une grande université interdépartementale à Pointe-Noire, ainsi que l’université catholique de Loango ».

Selon le président candidat, une fois réélu, il va poursuivre à mettre en œuvre « La marche vers le développement », le projet de société sur la base duquel il a été élu en 2016. « Nous allons continuer la marche vers le développement dans la paix et la sécurité », a conclu Denis Sassou N’Guesso qui est arrivé à Sibiti dans la Lekoumou, le 07 mars, avant de rallier Madingou dans la Bouenza, le dimanche 08 du même mois.