Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
AFRIQUE

Côte d'Ivoire / Développement de l’aviculture en milieu : 27 jeunes en formation à Dadou sur les techniques modernes avicoles


Alwihda Info | Par Narcisse Yao - 24 Février 2018 modifié le 24 Février 2018 - 06:12


Vingt-sept jeunes composés majoritairement de filles des localités villageoises de Lopou, Yassap, Youhoulil et Orbaff dans le département de Dabou, près d’Abidjan, suivent depuis le 20 février dernier et ce jusqu‘au 29 mars, une formation qualifiante sur les techniques modernes en aviculture.

Cette formation qui s’inscrit dans le cadre du Programme d’appui à la formation professionnelle et à l’insertion des jeunes en Côte d’Ivoire (Proforme), financé par l’Union européenne (Ue) et exécutée par l’Organisation des nations unies pour le développement industriel (Onudi) vise à « outiller ces apprenants en techniques modernes, plus rentables, en vue d’améliorer leurs revenus ». Ainsi, a indiqué l’expert-formateur à l’Onudi, Andjou Jacques.

Il a également relevé qu’au-delà « des cours théoriques et pratiques en avicultures, les bénéficiaires reçoivent des formations en comptabilité simplifiée, ainsi qu’en gestion financière, commerciale et coopérative. Qui leurs permettront de mettre en place des groupements avicoles dans leurs villages respectifs ».

Et d’ajouter : « Ces groupements intégreront par la suite les coopératives qui seront mises en place au cours des prochaines semaines, en vue de mieux organiser la commercialisation de la production desdites formations ».

Andjou Jacques qui était appuyé par le conseiller technique adjoint au Proforme, a soutenu que tout a été mis à la disposition des apprenants, pour une formation de qualité assurée par l’Agence nationale d’appui au développement rural (Anader), qui allie la théorie et la pratique. A savoir, une ferme toute équipée en abreuvoirs, mangeoires, radiants et cent poussins d’expérimentation.

Il a, en outre expliqué que le projet initialement était destiné à la gent féminine, pour leur autonomisation dans le milieu rural. Mais sa mise en œuvre a suscité tant d’engouement, qu’il a été ouvert aux hommes, dans le respect de la parité du genre.

Pour constater de visu l’effectivité du projet de formation en cours, une visite des différents partenaires au projet, a été rendue le 23 février aux apprenants sur leur base de Lopou. Ainsi, le préau servant de salle formation et la ferme expérimentale y attenante ont été visités. De plus, un tour a été fait sur les champs écoles de légumes concernant un autre volet en agriculture du projet Proforme.

Au terme de la visite, le chargé de programme gouvernance à la Cellule de coordination de coopération Côte d’Ivoire-Ue, Cissé Souleymane s’est déclaré satisfait du démarrage effective de ladite formation. Mieux, il a annoncé faire un plaidoyer, afin que le nombre de poussins d’expérimentation passe de cent à, au moins cinq cent, d’autant que la capacité d’accueil de la ferme est de 750 poussins. Cissé Souleymane a enfin encouragé les apprenants à être attentif à la formation, afin de mieux bénéficier des acquis qu’ils auront reçus et le partager à d’autres personnes éventuellement.