Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
ACTUALITES

Déclaration attribuable au Porte-parole du Secrétaire général sur la République Centrafricaine


- 24 Mai 2019 modifié le 1 Janvier 1970


United Nations - Office of the Spokesperson for the Secretary-General
Télécharger le logo

Le Secrétaire-général condamne avec fermeté les violences perpétrées dans des villages de l'ouest de la République centrafricaine qui ont fait au moins 34 morts. Ces attaques ont été attribuées au 3R (Retour, Réclamation et Réhabilitation), groupe armé signataire de l'accord de paix signé le 6 février à Bangui. Il présente ses condoléances aux familles des victimes, ainsi qu’au peuple et au gouvernement de la République centrafricaine et un prompt rétablissement aux blessés.

Le Secrétaire général appelle les autorités de la République centrafricaine à enquêter sur ces attaques et à traduire rapidement les responsables devant la justice et rappelle que les attaques contre les civils peuvent constituer des crimes de guerre.

Le Secrétaire général rappelle que tous les signataires de l'accord de paix se sont engagés à respecter le droit international humanitaire et les droits de l'homme. Il exhorte ainsi tous les groupes armés signataires à cesser immédiatement et sans équivoque toutes violences, conformément aux engagements pris dans l'accord de paix.

Le Secrétaire général réitère la détermination de la MINUSCA à protéger les civils et à soutenir la mise en œuvre de l'accord de paix, qui constitue la seule voie viable vers un retour définitif de la paix en République centrafricaine.

Distribué par APO Group pour United Nations - Office of the Spokesperson for the Secretary-General.


Source : https://www.africa-newsroom.com/press/statement-at...