Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
ACTUALITES

Des artistes et des jeunes africains s'unissent dans l'engagement de l'Union Africaine (UA) pour la paix


- 7 Décembre 2020


Silencing The Guns

Une coalition d'activistes communautaires, d'artistes, de victimes de guerre, d'universitaires, de chefs d'entreprise et de jeunes Africains s’est engagée à mettre fin à toutes les formes de violence et a lancé une campagne de la société civile pour promouvoir la paix.

Emmanuel Jal, un porte-parole de la coalition et un éminent défenseur de la paix, a déclaré : "Nous sommes en train de perdre la bataille pour mettre fin aux hostilités. C'est un appel à l'action. Nous nous sommes rassemblés, venant de différents horizons et de différentes nations, pour encourager une prise de conscience mondiale et positive, en répondant à l'appel de l'UA pour favoriser la paix. Nous avons besoin que chaque citoyen africain soit mobilisé pour faire de la paix une réalité et pour débarrasser le continent de la guerre et des troubles civils. La paix, c'est vous".

La pièce maîtresse de l'appel de la coalition est une courte animation approuvée par la Commission de l'Union Africaine (UA) intitulée "Ma promesse de paix" et narrée par l'acteur nigérian Folu Storms, la chanteuse Niniola, nominée aux Grammy Awards, la musicienne sud-africaine Zoë Modiga et Emmanuel Jal. La vidéo invite tous les Africains à montrer leur engagement en faveur de la paix par un geste de la main et une promesse (#MyPledgeforPeace).

Le lancement coïncide avec la conclusion d'un sommet des chefs d'État de l'Union Africaine ce week-end pour examiner les progrès réalisés en vue de "Faire taire les armes d'ici 2020: Créer des conditions favorables au développement de l'Afrique". Les chefs d'État Africains, lors de la 14ème session extraordinaire de l’Assemblée sur Faire Taire les Armes, ont convenu à l'unanimité de prolonger de dix ans les efforts de l'initiative pour mettre fin aux hostilités, et ont souligné l'importance d'impliquer les organisations de terrain et les citoyens africains dans la lutte pour s'attaquer aux causes profondes des conflits.

Le terrorisme, les conflits et les crises ont proliféré en 2020, malgré les appels des dirigeants de l'UA et de l'ONU en faveur d'un cessez-le-feu mondial. Les effets combinés ont été dévastateurs pour les plus vulnérables, notamment les réfugiés, les personnes déplacées, les rapatriés et les migrants, ainsi que les jeunes, les femmes, les enfants et les personnes âgées.

Folu Storms a déclaré : "Il existe de nombreux défis complexes et interdépendants pour parvenir à la paix, mais toute résolution de conflit commence par une conversation. Et aujourd'hui, nous avons cette conversation et nous incitons les citoyens à s'engager à concrétiser la vision de l'UA d'un continent sans conflit.”

Zoë Modiga, une célèbre musicienne sud-africaine, a déclaré : “De nombreux débats sur l'amélioration de notre condition humaine ont surgi à la suite de la pandémie COVID-19 cette année. Nous avons été témoins d'actes de violence sur tout le continent ainsi que des effets de l'oppression systémique. La priorité absolue est désormais d'engager une conversation mondiale avec des solutions pratiques.”

Niniola a ajouté : "Les défis auxquels notre continent est confronté aujourd'hui exigent que nous travaillions ensemble. Si nos différences sont ce qui fait de nous des êtres humains, ce n'est qu'en travaillant ensemble que nous pourrons puiser suffisamment de force pour guérir ce que nous avons blessé et réparer ce que nous avons brisé".

Karabo Mokgonyana, jeune ambassadeur de l'Union africaine pour la paix, a déclaré : "Tout ce qu'il faut pour que le mal s'épanouisse, c'est que les gens bien ne fassent rien. Il est temps pour nous de faire entendre notre voix et de faire en sorte que nos actions comptent. Il est temps pour nous tous de nous engager en faveur de la paix et du dialogue, et de faire taire les armes".

Veuillez cliquer ici (https://bit.ly/3mS5bRN) pour regarder l'animation et ici (https://bit.ly/39OuYqw) pour accéder au dossier de presse complet.

Distribué par APO Group pour Silencing The Guns.

Contacts pour les medias :
Emmanuel Balogun
Ebalogun@africapractice.com
+ 44 (0) 75 88 302 363

Cornel de Lange
Cdelange@africapractice.com
+27 (0) 84 711 2331

Identifiants pour “Silencing the Guns/Faire Taire les Armes” :
#MyPledgeforPeace #SilencingtheGuns #FaireTaireLesArmes
@STGinAfrica sur Twitter (https://bit.ly/2Lg7Sij), sur Facebook (https://bit.ly/37GJcab), sur Instagram (https://bit.ly/2VLBNkl)

@AfricanUnion sur Twitter (https://bit.ly/36MmY7n)
@africanunion_officialpage sur Instagram (https://bit.ly/3ghFPul)

Membres éminents de la coalition et contributeurs à #MyPledgeforPeace :
Aurelio Chiculia, Elias Nunga, Emmanuel Jal, Folu Storms, Fon Dieudonne, Karabo Mokgonyana, Moctar Kane, Moses Chin, Niniola, Rose M'Bone, Tim Gargan, Vincent Kiplagat, Zoë Modiga et bien d'autres.

Identifiants Twitter des membres de la coalition

Name

Twitter

Instagram

Aurelio Chiculia

TheHALOTrust

@thehalotrust

Emmanuel Jal

@EmmanuelJAL

@emmanueljal

Folu Storms

@folustorms

@folustorms

Fon Dieudonne

@dieudonne_fon

N/A

Karabo Mokgonyana

@K_Mokgonyana

@karabomokgonyana

Moctar Kane

@MoctarKAN

@moctarkane

Niniola

@OfficialNiniola

@OfficialNiniola

Rose M’Bone

@rose_mbone

 N/A

Tim Gargan

@TheHALOTrust

@thehalotrust

Zoë Modiga

@Zoe_Modiga

@zoemodiga

A propos de "Faire Taire les Armes” :
“Silencing The Guns” (https://bit.ly/3qB3Zo3) ou “Faire Taire les Armes” est un programme phare de l'Agenda 2063, le plan de référence et le schéma directeur de l'Afrique pour parvenir à une Afrique intégrée, prospère et pacifique, dirigée par ses propres citoyens. Les chefs d'État et de gouvernement de l'Union Africaine (UA) ont désigné "Faire taire les armes : Créer des conditions propices au développement de l'Afrique", comme le thème de l'année 2020 de l'UA. Faire taire les armes vise à faire de la paix une réalité pour tous en s'attaquant aux causes profondes des conflits et en débarrassant le continent des guerres, des conflits violents, des violations des droits de l'homme et des catastrophes humanitaires.



Source : https://www.africa-newsroom.com/press/african-arti...