Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
POLITIQUE

Élections au Tchad : en meeting à l'Est, Pahimi Padacké Albert promet le changement


Alwihda Info | Par Ali Moussa - 26 Mars 2021


Le président du parti RNDT Le Réveil, Pahimi Padacké Albert, a tenu jeudi un meeting à la Place de l’indépendance d’Abéché, en présence d’un nombre important de militants et sympathisants. Le déplacement au Ouaddaï du candidat à la présidentielle a été honoré par des cavaliers sortis massivement pour réserver un accueil avec faste et joie.

Dans son discours, le président du RNDT Le Réveil, Pahimi Padacké Albert a rassuré la population du royaume du Ouaddaï de sa volonté d'engager plusieurs réformes pour améliorer la vie des citoyens, notamment l'éducation sans grève, l'accès à l'eau potable, la construction des nouveaux édifices, ou encore l'emploi.

Pahimi Padacké Albert s'est félicité de l'immense mobilisation de la population, car dit-il, le choix de la première sortie de sa campagne électorale pour la ville d'Abeché n'est pas hasardeux.
"Je suis venu pour dire à la population du Ouaddaï que la candidature de Pahimi devant vous aujourd'hui, c'est le choix du Ouaddaï. Je suis candidat parce que j'ai entendu, les cris, les demandes des tchadiens en faveur de la paix. Ce peuple est dans la misère ; les éleveurs et agriculteurs s'entretuent par milliers. Je suis candidat pour faire en sorte qu'il n'y ait plus de conflit agriculteurs-éleveurs".

Selon le candidat Pahimi Padacké Albert, "c'est la détresse et les cris des femmes pour son bien-être, qui l'ont poussé à faire sa première sortie campagne électorale dans la province du Ouaddaï. Cette femme du Ouaddaï qui parcourt des kilomètres pour trouver de l'eau potable à boire et pourtant, la population a toujours voté pour un seul parti et ce parti là n'a rien fait pour la population du Ouaddaï".
 

Le leader du RNDT Le Réveil appelle ses compatriotes à changer de manière de voter et à opter pour la candidature du coq blanc, candidat du changement.
"J'entends nos adversaires dire que le Maréchal a également bien travaillé pour le Tchad, qu'ils vont encore voter pour lui, mais je leurs réponds que si le Maréchal a travaillé pour le Tchad, c'est le moment pour la population du Ouaddaï de se lever pour lui donner le repos, il n'a qu'à se reposer maintenant".

Pahimi Padacké Albert assure que rien de grave ne se passera après la défaite du candidat du consensus Idriss Deby à la présidentielle. Le pays demeurera en paix. 

Il révèle que la seule façon pour la population du Ouaddaï de mettre un terme au conflit agriculteurs-éleveurs, d'avoir la paix, de l'eau potable et l'éducation pour les enfants, c'est de se lever le 11 avril prochain de voter pour le candidat du changement qui est avec vous aujourd'hui. 

"Comme j'ai fait ma première sortie de campagne à Abeché, je vous promets qu'après notre victoire, la fête de la victoire du candidat pour le changement aura lieu à Abéché", a promis le président du RNDT le Réveil, Pahimi Padacké Albert.








TRIBUNE & DEBATS

POINT DE VUE - 08/09/2021 - Olivier Noudjalbaye Dedingar, Expert technique et journaliste indépendant

Cameroun : l’enrichissement illicite préoccupe

Tchad : le dialogue national inclusif est-il nécessaire ? Tchad : le dialogue national inclusif est-il nécessaire ? 06/09/2021 - Martin Hidgé Ndouba


ANALYSE - 11/10/2021 - Martin Higdé Ndouba

Tchad : la dépravation des moeurs, un fléau qui gangrène la jeunesse

Cameroun : question sociale et devenir du pays Cameroun : question sociale et devenir du pays 11/10/2021 - Pr Armand Leka Essomba, chef de Département de Sociologie, Université de Yaoundé I.