Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
AFRIQUE

Energie : Le groupe Total souhaite poursuivre l’exploitation pétrolière au Congo


Alwihda Info | Par Bertrand Aristide Elenga - 14 Novembre 2018 modifié le 14 Novembre 2018 - 12:46

En dépit de la conjoncture marquée par la baisse des prix du baril de pétrole, Total prévoit une production en hausse. C’est ce que le PDG du groupe est venu dire au Président de la République qui l’a reçu en audience ce 13 novembre à Paris.



Denis Sassou N'Guesso- Patrick Pouyanne (Photo d'archives-les Echos du Congo)
Denis Sassou N'Guesso- Patrick Pouyanne (Photo d'archives-les Echos du Congo)
Le président de la République qui poursuit sa visite de travail à Paris (France) a reçu lundi soir le PDG du groupe Total, Patrick Pouyanne. Il est venu faire le point à Denis Sassou-N’Guesso sur la production pétrolière actuelle et les perspectives de son groupe. Le PDG du groupe pétrolier français a également informé le président de la République de la célébration en 2019, par son groupe, des 50 ans de sa présence au Congo. Les deux personnalités ont aussi échangé sur la production de Total qui s’accroit avec la mise en service du « dernier-né des gisements » de Total au Congo, à savoir ‘’Moho Nord’’, qui produit mieux que prévu, selon le Pouyanne.

Pour le PDG de Total, l’inauguration, en 2016, de Moho Nord a permis de réaliser sa plus grande expansion jamais menée au Congo. « Nous avons simplement fait le point et se féliciter sur la production de notre dernier-né de la famille de Total Congo qui est le gisement du Moho Nord, qui produise mieux que prévu. Notre production accroît. Donc, ce sont de bonnes nouvelles. » il a également annoncé solennellement la célébration de 50 ans de leur présence au Congo : « On va organiser une belle fête au Congo en 2019 pour fêter ce cinquantenaire. J’y serai présent et j’espère que le président de la République nous fera l’honneur d’y assister», a déclaré Patrick Pouyanne.

En dépit de la conjoncture marquée par la baisse des prix du baril de pétrole, Total prévoit, à en croire son PDG, une production d’hydrocarbures encore en hausse et également multiplié des technologies pour une exploration toujours plus sûre et plus performante. « Nous avons plusieurs projets. Nous souhaitons poursuivre l’exploration au Congo. Encore une fois, on a de projets d’exploration à la fois off-shore et on-shore où nous regardons plusieurs permis courant 2019 et les concrétiser ».

Présente au Congo depuis 1969, Total est le premier opérateur pétrolier au Congo. Il investit toujours sur le long terme pour assurer la pérennité de sa production, contribuant pour une large part aux efforts de développement du Congo. Il exerce ses activités en toute sérénité, avec près de 2/3 de la production pétrolière du Congo. Le groupe Total a mis de multiples sites dans l’off-shore conventionnel.