Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
INTERNATIONAL

Extradition de Habré : La vraie raison qui a poussé Wade ?


Alwihda Info | Par - 22 Juillet 2011 modifié le 22 Juillet 2011 - 21:31


Extradition de Habré : La vraie raison qui a poussé Wade ?

Par Rakhis

Qu’est ce qui a poussé Wade à prendre une telle décision?
 
A en croire certaines informations, les deux présidents se sont accrochés au sujet de la Libye lors du dernier sommet de l’Union africaine. Le président Wade aurait promis a Sarkozy de convaincre les chefs d’Etat de l’Union africaine de lâcher le colonel libyen et de soutenir l’Alliance Atlantique. Le président Deby et plusieurs chefs d’état soutiennent la feuille de route de l’Union africaine qui privilégie la solution négociée entre les deux parties libyennes. N’ayant pas gobé l’échec de sa mission, Wade a voulu exploiter l’affaire Habré pour riposter. Il savait en tant avocat chevronné qu’il ne pouvait pas se permettred’extrader Habré. Sauf que l’avocat Wade n’a pas mis à jour ses connaissances sur  le Tchad actuel. Aujourd’hui le Tchad a changé et l’extradition de l’ancien dictateur ne peut en aucun moment affecter la tranquillité de ce pays qui est capable de prendre toutes ses dispositions pour juger Habré en toute indépendance. Croire le contraire c’est méconnaître le Tchad nouveau.
 
Habré accepte d’aller à Bruxelles
 
Dans une interview à l'hebdomadaire sénégalais « La Gazette », publiée jeudi 14 juillet, l’ancien dictateur Hissène Habré revient sur la tentative de son expulsion vers le Tchad par le Sénégal.

Habré a considéré que cette décision était un complot visant son élimination physique. Fidèle à sa politique classique, l’ancien dictateur reste sur sa position de défensive sans perdre de vue la France et la Libye qu’il accuse  d’avoir organisé son extradition! L’ancien dictateur qui n’a jamais reconnu les violations des droits de l’homme perpétrées par son régime durant huit années de son règne, a toutefois accepté, pour la première fois, qu’il y a eu quelques bavures et s’est dit prêt à se présenter devant une juridiction internationale indépendante à condition que tous les tchadiens à qui on reproche quelque chosede venir se présenter. Habré exige le jugement de la France, de la Libye, de l’actuel président, de tous les anciens présidents et les chefs des onze mouvements politico-militaires !!

Concernant les violations des droits de l’homme qu’on lui reproche, Habré les rejette en bloc sans toutefois nier qu’il y a eu quelques bavures. ‘Je ne nie pas que sous mon régime, il y a eu des choses qu'on appelle des bavures’ a affirmé l’ancien dictateur défiant toute personne capable de prouver qu’elle a été torturée sous son régime. ‘vous ne trouverez nulle part quelqu'un dire que Hissène Habré l'a torturé’, a souligné l’ancien dictateur. Poursuivant sa logique, il dit ne pas être le seul accusé de violations des droits de l’homme mais il y a la Libye et la France qui ont massacré, déporté et réduit en esclavage des millions de Tchadiens. L’ancien dictateur charge les français, les accusant d’avoir tué, violé, massacré, empoisonné des puits, bombardé du bétail. L’ancien dictateur accuse tout le monde d’avoir perpétré des violations de droits de l’homme.