Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
ACTUALITES

Forum de Bangui: Mahamat Kamoun s’insurge contre l’irresponsabilité de ses ministres


Alwihda Info | Par Cheick Diow - 10 Mai 2015

De mémoire de ministres de la transition, jamais le Premier ministre n’a été aussi remonté contre certains membres de son équipe comme il l’a fait samedi 9 mai dernier.


C’est la salle de réunion de la Primature qui a servi de cadre à ce procès en irresponsabilité de certains ministres qui n’ont d’autre échéance que l’occasion de s’en mettre plein les poches. Cette tendance s’est d’autant plus accentuée ces derniers temps que de nombreux ministres sont certains de ne plus appartenir au gouvernement Kamoun à plus bref délai. L’occasion du Forum national de Bangui (FNB) était donc tout indiquée pour assouvir les appétits voraces et s’enrichir.

Après avoir constaté de nombreux manquements dans l’organisation de cet événement censé jeter les bases d’une véritable réconciliation nationale, Mahamat Kamoun ne s’est pas privé de tancer ses ministres qui n’ont pas compris la nécessité de servir le pays avec conscience et patriotisme. Entre les participants au Forum qui n’ont pas touché leurs perdiems et ceux que les hôtels menacent de mettre à la porte et les négligences coupables en matière de sécurité, le Premier ministre n’a rien laissé passer. Tel un procureur, Mahamat Kamoun a délivré un réquisitoire musclé contre certains membres de son équipe.

Ce sont surtout les ministres de la sécurité, président de la commission éponyme et celui de la communication qui préside la commission restauration et hébergement qui ont eu pour leur grade d’irresponsables: Mahamat Kamoun a indiqué à Nicaise Karnou-Samedi (tout confus) des failles dans le dispositif sécuritaire permettant à certains individus d’introduire des armes dans les salles d’atelier ou alors la participation au échange d’autres personnes qui n’ont pas de badge d’accès. Sans compter le fait que le fameux ministre de la sécurité confisque pour ses besoins personnels les enveloppes destinées aux PGA (primes générales d’alimentation) des gendarmes et policiers mobilisés pour l’occasion.

Quant à son collègue de la communication, Victor Waké qui n’a pas trouvé mieux que de choisir une commission nommément réservée à la gente féminine, il a passé un sale quart d’heure. C’est à bras raccourci que Mahamat Kamoun lui est tombé dessus, relevant les problèmes de restauration et d’hébergement rentrés par de nombreux délégués au Forum. Le Premier ministre a tapé du point sur la table et a laissé entrevoir le sort réservé à ces brebis galeuses, à savoir la perspective de leur sortie du Gouvernement.

Ce qui fait dire à de nombreux observateurs que le chef du gouvernement a véritablement porté ce samedi son habit de Premier ministre. Il était donc dans son rôle.

Cheick Diow








TRIBUNE & DEBATS