Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
ANALYSE

Gestion des législatives : "Alpha Condé tente aussi de diviser Dinguiraye !"


Alwihda Info | Par - 10 Novembre 2012


Fidel à sa logique et à sa politique de division, non, de balkanisation de la Guinée, le Président de la République n’a d’autre solution pour finir avec l’opposition que de continuer, à outrance, sa politique de tribalisation du débat politique.
 
Comme il le dit lui-même, la seule opposition qu’il a en face de lui est celle de l’UFDG et de son Président. Tous les moyens sont donc bons pour cette vision de déstabilisation. En effet, dès son arrivée aux affaires, il a mis en place les délégations spéciales, tentant ainsi de balayer l’opposition à sa base. Pendant que cette opposition se débat à mettre en place une stratégie de résistance, Alpha CONDE sème le trouble dans les rangs de cette opposition à la CENI avec la nomination d’un Commissaire venu de nulle part.
 
A cette même période, il va plus en profondeur dans la déstabilisation de l’UFDG dans le fief même de Cellou Dalein, à Labé, en orchestrant le limogeage de Madame BAH Mariame Tata, Proviseur de son Etat, cadre de haut niveau et figure emblématique des femmes UFDG de Labé, pour cause d’appartenance politique.
 
Dans l’exécution de cette vision, Alpha CONDE monte d’un cran dans sa volonté de finir avec l’opposition en général et l’UFDG en particulier. En effet, la nouvelle cible du Président de la République est Dinguiraye, tout un symbole. Un fief de BA Mamadou que nul ne peut même rêver de prendre ou de déstabiliser. Alpha CONDE cherche, coûte que coûte, à faire de Dinguiraye, cette belle cité fondée par El Hadj Oumar TALL, au cœur même de la Région Administrative de Faranah, un bastion du RPG aux législatives pour faire croire à l’opinion que même le fief de BA Mamadou a abandonné Cellou Dalein. Cette circonscription n’a jamais fléchi, malgré toutes les pressions et tous les moyens mis à la disposition de certains cadres de Dinguiraye, dans le but de faire basculer la Cité au profit du PUP.
 
Comme il fallait s’y attendre, pour mettre à exécution cette basse besogne, il aura fallu avoir un instrument comme toujours, un homme de la localité, comme il y en a beaucoup dans ce pays et qui soit prêt à mettre de côté toute dignité et tout honneur rien que pour assouvir des ambitions personnelles et égoïstes. A cet effet, un cadre qui a été Directeur National du Budget du temps de Lansana CONTE qui a amassé un trésor de guerre et qui, à l’époque déjà roulait à contre courant juste pour préserver son poste dans l’administration et au compte du PUP.
 
Apparemment, Mr. DIALLO Alpha Ousmane, dit « Koumbis », puisque c’est bien de lui qu’il s’agit, veut revenir aux affaires et pour ce faire, il est prêt à tout pour attirer l’attention de Alpha CONDE. A cet effet, il est prêt à servir d’instrument à Alpha CONDE pour déstabiliser Cellou Dalein et l’UFDG à Dinguiraye. En substance, il est question de faire gagner le RPG à Dinguiraye lors des prochaines législatives, en échange d’un poste dans l’administration de Alpha CONDE. Voilà le Deal !!!!
 
Le Schéma de ce projet de déstabilisation est le suivant :
 
  1. Attirer l’attention des uns et des autres sur la présence d’une grande diversité communautaire en place à Dinguiraye et qui sont les Peuhls, les Toucouleurs et les Mandingues et qui ont toujours vécu dans l’entente et l’harmonie dans la cité de El Hadj Oumar TALL ;
 
  1. Profiter des divergences et surtout des divisions qui ont été les conséquences d’une campagne d’intoxication et de tribalisation du débat politique durant la campagne d’entre deux tours. Cette division qui a été savamment orchestrée par le candidat Alpha CONDE ;
 
  1. Faire croire à l’opinion que les Toucouleurs sont les seuls maîtres à Dinguiraye et que les autres n’ont pas voix au chapitre dans la gestion de la vie de la cité. Il s’agit ainsi de monter la communauté peuhle contre celle des toucouleurs, afin de permettre au candidat du RPG de prospérer aux législatives ;
 
  1. Procéder méthodiquement et scrupuleusement au dénigrement du candidat à la candidature de l’uninominal de Dinguiraye d’un membre de l’UFDG, sous le seul prétexte que ce dernier n’est pas peuhl et surtout vient d’une lignée qui n’est pas digne de représenter Dinguiraye à l’Assemblée ;
 
  1. Se présenter à l’uninominal de Dinguiraye au compte de l’UFDG, avec pour seul étiquette, la défense des intérêts de la communauté peuhle qui selon lui a toujours été brimée par rapport aux toucouleurs. Cette division ne profitera qu’au représentant du RPG.
 
S’il est reconnu à chacun le droit d’être candidat à la candidature uninominal d’une circonscription électorale au compte de l’UFDG, il est cependant inadmissible de procéder à la division sur une base d’appartenance ethnique ou régionale pour le seul but d’éliminer un concurrent.
 
C’est la rencontre de différentes communautés autour de El Hadj Oumar TALL, chacune jouant un rôle bien déterminé dans la conduite des affaires de la cité, qui a fait de Dinguiraye, cette belle Cité qui vit certes dans la diversité, mais aussi et surtout dans la cohésion et l’harmonie. Disons une cité qui vivait dans l’harmonie jusqu’à l’arrivée de Alpha CONDE aux affaires et qui profite de la cupidité et l’ambition démesurée de ce cadre pour tenter de casser Dinguiraye. A travers ces actes, Alpha CONDE décide de récupérer cette circonscription qui a toujours été sous le contrôle de l’Opposition et de BA Mamadou.
 
Dinguiraye a toujours été et reste encore de nos jours,  le Symbole de la résistance contre la dictature et contre la tribalisation du débat politique. Il serait donc dommage que les fils et filles de la Cité de El Hadj Oumar TALL croisent les bras tout en regardant cette quiétude et cette harmonie qui ont toujours fait la fierté et la personnalité de Dinguiraye, juste pour assouvir des ambitions individuelles et égoïstes.
 
A chacun donc de faire son examen de conscience et de prendre ses responsabilités.  
 
 
    
Mamadou BARRY,
Analyste Financier mamadoubiro@yahoo.fr
68-28-09-09 (Orange – 28 – Septembre – 2009)



Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 20 Janvier 2021 - 14:26 La Nouvelle Afrique !







TRIBUNE & DEBATS