Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
AFRIQUE

Kenya : ouverture de la 9ème édition du sommet des Africités


Alwihda Info | Par - 18 Mai 2022

Les principales discussions portent sur le rôle des villes intermédiaires en Afrique, dans la mise en œuvre de l’agenda 2030 des Nations Unies, et de l'agenda 2063 de l'Union Africaine.


Le président de la République du Kenya, Uhuru Kenyatta présidé la cérémonie officielle d’ouverture de la 9ème édition du Sommet Africités a été lancée ce mardi 17 mai 2022 à Kisumu. C’était en présence de 3500 délégués du monde entier et de plus de 2000 autorités locales.

Pour cet événement, Kisumu a mis en place un village Africités situé au stade Jomo Kenyatta et ses alentours afin d'accueillir participants et exposants venus des quatre coins de la planète. Durant les cinq jours, des échanges se tiendront autour du thème du sommet : « Le rôle des villes intermédiaires en Afrique dans la mise en œuvre de l'Agenda 2030 des Nations Unies et de l'Agenda 2063 de l'Union Africaine ».

Dans son discours de circonstance, le président kényan a proposé un cadre de questionnement en 12 points, basé sur la manière dont les gouvernements nationaux peuvent soutenir une mobilisation des ressources, afin d’assurer des services en toute efficacité dans les villes intermédiaires. Et parmi les questions qui se posent, figure le fait de savoir quelles stratégies et politiques sont nécessaires pour lutter contre les menaces de radicalisation et de terrorisme, en particulier dans les zones urbaines, y compris les villes intermédiaires, et les cadres juridiques et politiques à établir afin de favoriser le développement fort et durable des villes intermédiaires.

« Le temps est venu de renforcer le rôle des villes intermédiaires en tant que prochaines frontières de l'urbanisation et du développement en Afrique. Un taux d'urbanisation sans précédent a vu 1086 villes intermédiaires abriter 174 millions de personnes, représentant 36% de la population urbaine totale de notre continent et contribuant à environ 40% du PIB de notre continent », a déclaré le président Uhuru Kenyatta

Cela étant, les collectivités territoriales jouent un rôle clé dans la réalisation de l'Agenda 2030 et de l'ODD 13, en assurant un changement de paradigme vers des voies de développement à faibles émissions et résilientes au changement climatique.

En effet, les villes produisent entre 71 % et 75 % des émissions totales de gaz à effet de serre (GES). « La réalité de notre continent se reflète dans la manière dont nous traitons nos villes intermédiaires. Les villes intermédiaires sont votre cible clé de gouvernance », a déclaré Jean Pierre Elong Mbassi, secrétaire général de CGLU Afrique. Pour sa part, l'ancien président des Seychelles, Danny Faure a souligné la nécessité d'une infrastructure stratégique bancable, basée sur les données.

Ce mercredi 18 mai, les principales sessions comprendront le forum Africités Commerce et investissement, la Journée numérique, la Journée de la culture et une série d'assemblées des réseaux de CGLU Afrique pour élire leurs dirigeants.