Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
ANALYSE

L'Emirat des croyants est tout sauf une dictature


Alwihda Info | Par Kamal Znidar - 22 Août 2016

Quand on parle d'émirat des croyants, on parle d'un système politique qui met les clefs du pouvoir réel entre les mains de l'émir des croyants. Cet émir est l'homme puissant et le chef suprême de l'Etat. Ses Hommes sont son bras droit, ses acolytes dans la gestion des affaires de la nation.


L'émir des croyants, dans ce système politique, est l'incarnation de la volonté populaire. Il est l'homme que le peuple a choisi pour gouverner ses affaires. Il est donc libre de choisir les membres qui vont faire partie de son gouvernement et qu'avec lesquels il va coopérer harmonieusement et réussir sa mission.

Elire l'émir des croyants et lui imposer une équipe gouvernementale, ça ne se fait pas. Ceci est une pratique insensée. Dans l'émirat des croyants, l'émir des croyants est le chef d'Etat. Et partout, c'est au chef d'Etat de choisir les membres de son gouvernement. Partout, libre au chef d'Etat de désigner les membres qu'avec lesquels il va diriger son monde.

Que l'émir des croyants choisisse l'équipe de son gouvernement, ceci est tout à fait normal donc. Qu'il ait le pouvoir réel, ceci est également tout à fait normal. Ce qui est anormal, c'est la légitimité que des soi-disant émirs des croyants s'attribuent aujourd'hui.

Pour être un émir des croyants légitime, il faut être l'incarnation de la volonté populaire. Et la majorité écrasante de ceux qui s'autoproclament aujourd'hui émirs des croyants n'ont été jamais élus par leurs peuples.

A cause de ces émirs qui n'ont été jamais choisis par les citoyens de leur monde, émir des croyants est devenu synonyme de dictateur qui impose son pouvoir par la force. A cause de leurs politiques criminelles, il est devenu synonyme de gangster qui pille les richesses de son monde et massacre voire tue toute personne qui s'oppose à son règne.

A cause des horreurs qu'ils ont commis sur terre, l'image du système de l'Emirat des croyants a été souillée. Aux yeux de beaucoup de monde, elle est devenue synonyme d'un système terroriste, liberticide et dictatorial… alors que par essence, elle est tout le contraire de ces choses là.