Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
AFRIQUE

L’ITFC et le Cameroun signent un accord de 750 millions $ pour soutenir les secteurs clés


Alwihda Info | Par Info Alwihda - 12 Avril 2021


La Société Internationale Islamique de Financement du Commerce (ITFC), membre du Groupe de la Banque Islamique de Développement (BIsD) et la République du Cameroun ont signé en date du 12 avril 2021, deux Accords lors d'une cérémonie virtuelle de signature entre S.E. Alamine Ousmane Mey, Ministre de l'Economie, de la Planification et de l'Aménagement du Territoire (Gouverneur de la BIsD) et le Directeur Général de l’ITFC, M. Hani Salem Sonbol.

La première signature porte sur un Accord-cadre de 750 millions de dollar US à travers lequel l’ITFC s’efforcera de mettre à la disposition du Cameroun une enveloppe de 250 millions de dollars US par an sur une période de trois ans pour faciliter les importations de produits de base dans les secteurs stratégiques de l’Energie, des mines, ainsi que le secteur de la Santé avec les fournitures médicales, y compris les équipements médicaux. L’institution poursuivra également son soutien déjà notable au secteur prioritaire de l’Agriculture avec les exportations de produits agricoles de base tels que le coton, le soja et autres.

Grâce à cet Accord-cadre, l'ITFC étendra également son soutien aux PME et au secteur privé à travers des lignes de financement aux banques locales et institutions financières. Elle assistera notamment dans le développement du commerce par le biais d'initiatives de renforcement des capacités visant à consolider les secteurs clés, surtout celui de la santé. L'Accord consacre aussi l'adhésion du Cameroun au programme phare de l’ITFC, le Programme des Ponts Arabo Africains (Arab-Africa Trade Bridges - AATB), qui vise à soutenir les flux et investissements commerciaux entre les pays Arabes et Africains.

À cet effet, S.E. Alamine Ousmane Mey a déclaré : "Nous sommes très heureux des Accords signés avec l’ITFC. Le renouvellement triennal de notre cadre de coopération est le signe d’une forte vitalité de l’état de la coopération entre la Cameroun et l’ITFC et de la volonté constante de mettre en œuvre une stratégie réussie de planification et de programmation au Cameroun. Le financement de 750 millions de dollars US aidera le Gouvernement Camerounais à consolider ses efforts de redressement économique dans le contexte particulier de la lutte contre la pandémie du COVID-19, en facilitant l'importation de produits énergétiques essentiels, de fournitures médicales et d'intrants agricoles, tout en renforçant les fondamentaux de l'économie du Cameroun grâce au développement du secteur privé et des PME. C’est l’occasion pour nous de réitérer les sincères remerciements du Cameroun à l’ITFC".

Le Directeur Général de l'ITFC, Eng. Hani Salem Sonbol, a réitéré l'engagement de la Société à soutenir la relance économique au Cameroun en déclarant que " Nous tenons à poursuivre notre collaboration fructueuse avec le Gouvernement du Cameroun en apportant les solutions commerciales qui répondent le mieux aux besoins du pays, notamment au regard des impacts liés au COVID-19. Nous nous engageons à travailler plus étroitement avec nos partenaires et soutenir le pays dans ses efforts pour développer les secteurs stratégiques tels que l'agriculture, notamment le coton, qui est un produit d'exportation majeur, ainsi qu’aider les institutions financières du pays à stimuler le développement du secteur privé et la croissance des PME."

La deuxième signature concerne un Accord de financement Murabaha de 98 millions d'euros en faveur de la Société de Développement du Coton (SODECOTON), pour faciliter l'achat d'intrants agricoles tels que des engrais, des pesticides et des herbicides, du coton graine et du soja. L’ITFC entretient des relations de longue date avec le Cameroun et la SODECOTON. Le financement de l’ITFC à ce jour a permis au pays d'atteindre une production record de 328 454 tonnes de coton graine collectées en 2019/2020, dont 115 000 tonnes de coton fibre ont été exportées malgré la pandémie du COVID-19.