Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
SCOOP

L’Université de Kara a accueilli une rencontre portant sur l’utilisation de nouvelles technologies dans le développement agricole


Alwihda Info | Par Info Alwihda - 11 Avril 2017 modifié le 11 Avril 2017 - 11:10


L’Université de Kara a accueilli une rencontre portant sur l’utilisation de nouvelles technologies dans le développement agricole
Lomé, le 10 avril 2017-Une rencontre de réflexion réunissant des experts, des développeurs et des étudiants a eu lieu ce lundi à l’Université de Kara. Les discussions ont essentiellement porté sur l’utilisation des nouvelles technologies dans le développement de l’agriculture.

L’organisation de cette rencontre est  à mettre à l’actif de l’ambassade des Etats-Unis au Togo.

La rencontre a vu la participation de plusieurs experts venus du Bénin, du Burkina Faso et du Togo. Etaient également présents, des développeurs et des étudiants de ladite université. Les échanges des participants à cette rencontre ont porté sur comment les populations doivent utiliser les nouvelles technologies pour le développement de l’agriculture.

Les travaux de cette rencontre s’inscrivent dans la politique du gouvernement togolais. Les autorités ont déjà introduit dans le secteur agricole togolais les nouvelles technologies de l’information et de la communication. L’objectif est de renforcer les potentialités du secteur agricole et de créer des conditions favorables à l’essor des agropoles.

AgriPME est par exemple un projet de distribution des intrants initiée par le ministère de l’Economie numérique en partenariat avec le ministère de l’agriculture, de l’élevage et de l’hydraulique. Il vise à trouver une solution au faible niveau d’utilisation des intrants améliorés. A ce jour, près de 25000 agriculteurs ont déjà souscris à AgriPME. Le projet s’est inscrit dans une politique agricole qui veut garantir une disponibilité suffisante d’engrais afin d’augmenter la productivité agricole et de doubler la production nécessaire aux unités de transformations qui y seront mises en place.