Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
AFRIQUE

L’homosexualité : Ça passe difficilement en Afrique


Alwihda Info | Par - 17 Novembre 2019


L’homosexualité : Ça passe difficilement en Afrique
L'homosexualité est considérée par plusieurs personnes comme une déviance sexuelle de ceux ou celles, qui ont une orientation sexuelle tournée vers une personne de même sexe.
Loin d'être une réalité nouvelle, les lesbiennes, les gays, les bisexuels et les transgenres (LGBT) sont autorisés et pratiqués dans plusieurs pays occidentaux.
Par contre, cette pratique est admise et est sévèrement puni dans la plupart des sociétés africaines. Comme on peut le constater, le Premier ministre de Luxembourg, Xavier Bettel a épousé son compagnon de même sexe, le 15 mai 2015.
Si aujourd'hui plusieurs pays autorisent l'adoption conjoint par les couples de même sexe, l’Afrique est farouchement et radicalement opposée. En effet, ce sont plusieurs Etats du continent noir qui n’entendent point autoriser cette pratique, qui est vu par eux, comme une atteinte à la pudeur, un acte abominable et immoral. Mieux, une dégradation de certaines valeurs.
Au Mali, dans les rues de Bamako, une foule s'est amassée pour lyncher un jeune gay comme s'il s'agissait d'un diable le 14 février 2018.
En Côte d’Ivoire, au mois d’octobre 2019, deux frères gays issus d'une famille musulmane ont été découvert dans la petite ville de Béoumi. L'un a été lynché a mort et l'autre a pu se fondre dans la nature de peur de connaître le même sort que son frère.En Afrique de manière général, que les LGBT soient condamnés ou non par la justice, la population est encore homophobe et est très hostile à la communauté homosexuelle. Les anti- homosexuels doivent d’une certaine façon arrêter de se faire justice eux même et de laisser les autorités compétentes s'en occuper comme c’est le cas dans plusieurs pays.
 

Journaliste, correspondant d'Alwihda Info en Côte d'Ivoire. En savoir plus sur cet auteur