Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
SCOOP

La Direction générale de la NSTC en tournée de sensibilisation sur la filière du coton dans la région des savanes


Alwihda Info | Par Info Alwihda - 11 Avril 2017 modifié le 11 Avril 2017 - 11:11


La Direction générale de la NSTC en tournée de sensibilisation sur la filière du coton dans la région des savanes
Lomé, le 10 avril 2017- Une tournée de sensibilisation nationale sur la filière du coton a démarré ce 7 avril 2017 dans la région des savanes.

Initiée par la Direction Générale de la Nouvelle Société Cotonnière du Togo (NSTC), cette sensibilisation destinée aux producteurs de coton vise à mettre en valeur plus de superficie pour accroitre la production cotonnière au Togo.

La filière du coton était l’un des maillons essentiels de l’économie togolaise il y a 20 ans. Mais depuis, le secteur a connu des difficultés entrainant une chute drastique dans la production. Pour redynamiser le secteur,  le gouvernement togolais et la NSCT ont mis en œuvre un nouveau plan stratégique  dans le but d’augmenter la  production de l’or blanc au Togo.

Dans ce plan stratégique, les deux entités ambitionnent d’atteindre d’ici à 2022, 200 000 tonnes de productions. Le gouvernement va associer 200 000 producteurs à sa vision 2022, en demandant à ces derniers  d’agrandir leurs surfaces cultivables.  Selon le directeur général de la NSTC, Nana Adam NANFAME, « d’autres producteurs de la région des savanes ayant les aptitudes pour cultiver le coton seront également sollicités pour accompagner cet ambitieux programme du gouvernement ».

Les producteurs de la région des savanes ont accueilli favorablement  la nouvelle vision des autorités pour le secteur du coton mais ont  porté à leur endroit des doléances. Ces doléances portent notamment sur l’approvisionnement à temps des intrants, en quantité et en qualité. «Tout notre encadrement sera mobilisé pour un appui d’accompagnement rapproché », a souligné Nana A. NANFAME, répondant aux inquiétudes des paysans. Il a par ailleurs annoncé que la campagne sera accompagnée de récompense pour gratifier les meilleurs producteurs et les meilleurs groupements.

Pendant cette campagne, les équipes de la NSTC se rendront dans  30 localités dans le but de convaincre 200 000 producteurs à emblaver 160000 hectares pour 160 000 tonnes de coton à court terme. L’une des missions de la NSTC est d’assurer le développement et la valorisation de la culture du coton sur l’ensemble du territoire national. Pour rappel, le coton contribue à hauteur de 4,3% du PIB national et rapporte entre 20% et 40% comme recette à l’Etat.