Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
TCHAD

Lac Tchad : Boko Haram a emporté 4.400 têtes de bétail en deux mois


Alwihda Info | Par NDIMENDOUDE CAROLINE - 13 Juin 2018 modifié le 13 Juin 2018 - 19:03


Dans le but d’apporter des solutions aux problèmes de vol de bétail qui gangrènent les pays du bassin du Lac Tchad, une conférence a été organisée à Yola, au Nigéria du 05 au 07 juin 2018, cette conférence a vu la participation d’une délégation tchadienne ; les points importants de cette conférence sont restitués par un point de presse de la délégation tchadienne venue du Nigéria le 12 juin 2018 à la maison des médias.


L’USAID à travers son programme d’appui à la cohésion communautaire (PACC-Tchad) a organisé un point de presse, ce mardi 12 juin 2018 à la maison des médias.
 
L’organisation de ce point de presse est relative à la participation des parties prenantes au dialogue régional sur le vol de bétail dans la région du Lac Tchad. Selon l’intervenant, le vol de bétail dans les zones insulaires est une préoccupation majeure commune aux pays ayant en partage le bassin du Lac Tchad. Perpétré par les éléments du groupe terroriste Boko Haram affaiblis et en quête de subsides pour soutenir leurs actions, le vol de bétail constitue un facteur d’appauvrissement et de désolation des éleveurs établis aux abords du Lac-Tchad, aussi bien au Cameroun, au Niger, au Nigeria qu’au Tchad.

Selon des sources locales, au moins huit mille quatre cents quarante-sept (8447) têtes de bovins auraient été emportées par les éléments de Boko Haram dont quatre mille quatre cents (4400) têtes d’Avril à Mai 2018. Ces chiffres sont un témoignage édifiant de l’ampleur de ce phénomène qui entraine parfois des pertes considérables en vie humaine en cas de résistance des éleveurs.

Dans la perspective d’une recherche globale des solutions durables à ce problème, il a été privilégié une approche concertée à l’échelle régionale. C’est dans ce cadre qu’une conférence sur le vol de bétail a eu lieu à Yola, au Nigéria du 05 au 07 juin 2018. Cette conférence régionale, organisée par la Modibbo Adama University of Technology avec l’appui financier de l’USAID, a vu la participation effective des représentants de quatre pays du bassin du Lac Tchad que sont : le Tchad, le Cameroun, le Niger et le Nigéria.

Lors de la conférence, les experts de différents domaines ont débattu des importants thèmes ; ces thèmes sont entre autre : comprendre le phénomène et les conducteurs de vol de bétail dans le bassin du Lac Tchad ; l’évaluation des réponses nationales et régionales au phénomène de vol de bétail au Nigeria et dans le bassin du Lac Tchad ; le protocole de la CEDEAO sur la transhumance, la migration et le vol de bétail dans le bassin du Lac Tchad ; explorer les mécanismes traditionnels de gestion du phénomène de vol de bétail dans le bassin du Lac Tchad ; explorer des mécanismes communautaires de gestion du phénomène de vol de bétail dans le bassin du Lac Tchad.

Le Tchad est représenté à cette conférence par : Yacoub Mahamat Seitchimi, conseiller économique et représentant du gouverneur ; Hassan Ahmat Djifil, chef d’antenne du Projet Régional d’Appui au Pastoralisme au Sahel (PRAPS), Kanem, Lac et Hadjer Lamis ; Abakar Adoum Mbodou Mbami, représentant du chef de canton de Bol ; Mahamat Moussa Abdraman, responsable suivi évaluation régional (Lac) ; Mahamat Ahmat Zen Allah, chef de division du ministère de l’élevage ; Abakar Boukar, membre de la fédération régionale des éleveurs du Lac.